Thèmes Thème
ThèmeStratégie militaire des États-Unis
Année début1945
Année fin1991
Synopsis


06/08/1945 Bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki
06/03/1946 Les États-Unis prennent une position très ferme vis à vis des soviétiques, qui sera réaffirmée à plusieurs reprises dans les semaines suivantes.
21/03/1946 Création du Strategic Air Command (SAC), au sein de l'United States Air Force (USAF) des États-Unis
10/06/1946 Emergence du concept de dissuasion nucléaire, publication du livre de Bernard Brodie The absolute weapon: Atomic Power and World Order
18/06/1946 PINCHER, le premier des plans militaires stratégiques vis à vis de l'Union Soviétique est approuvé par le JCS
01/01/1947 La Commission à l'énergie atomique (AEC) des États-Unis prend le relais du projet Manhattan pour les activités de recherche et de production nucléaires
26/07/1947 Signature par le Président Truman du National Security Act, réorganisant les forces armées américaines et créant le NSC, la CIA et le JCS
31/12/1947 Fin de la démobilisation des forces armées américaines
01/01/1948 Rapport Finletter et Brewster présenté à Truman, sur l'importance stratégique tant militaire que civile de l'aviation
05/05/1948 Joint Chiefs of Staff brief President Truman on their nuclear war plan HALFMOON
07/09/1948 Constat d'échec des réunions des gouverneurs militaires des 4 puissances pour trouver un accord sur Berlin, décision par le NSC de renforcer le pont aérien
13/09/1948 Truman donne à Forrestal, Secrétaire à la défense, l'assurance qu'en cas de guerre il serait prêt à utiliser la bombe atomique
19/10/1948 General Curtis LeMay assumes command of the U.S. Strategic Air Command
23/11/1948 NSC 20/4
01/01/1949 Établissement du plan TROJAN, premier plan de bombardement atomique identifiant précisément une liste de cibles et un plan d'opérations
01/03/1949 General Curtis LeMay’s first nuclear war plan for the Strategic Air Command (SAC) envisions attacks on 70 Soviet cities with 133 bombs.
06/10/1949 Voté par le Congrès, le Mutual Defense Assistance Act est signé par Truman
31/01/1950 Truman annonce la décision de développer la bombe H, ignorant que l'URSS en a fait autant 2 mois auparavant
07/04/1950 Truman approuve NSC 68 qui prône un réarmement massif pour faire face à la chute de la Chine et au développement des armes nucléaires par l'URSS
30/11/1950 Lors d'une conférence de presse, Truman laisse entendre qu'il n'exclut pas l'usage de l'arme nucléaire en Corée, alarmant Attlee
06/04/1951 Truman autorise l'emploi d'armes nucléaires en cas d'attaque majeure des forces des Nations-Unies par la Chine
23/10/1951 Le B47, premier bombardier stratégique à réaction des États-Unis, entre en service opérationnel dans le Strategic Air Command (SAC)
10/07/1952 RAND sort une étude relative aux conséquences de la puissance des bombes H
01/11/1952 Explosion de la première bombe à hydrogène par les États-Unis, d'une puissance de 10 mégatonnes
01/06/1953 Début du déploiement des premiers missiles sol-air américains NIKE AJAX
30/10/1953 Définition de la doctrine stratégique d'emploi des armes nucléaires par l'administration Eisenhower (NSC 162/2) dite New Look Defense Policy
08/12/1953 Discours d'Eisenhower dit Atoms for peace devant l'Assemblée Générale de l'ONU
12/01/1954 John Foster Dulles, Secrétaire d'Etat d'Eisenhower, s'exprime publiquement sur la politique de représailles massives des États-Unis (massive retaliation)
21/01/1954 Lancement du Nautilus, le premier sous-marin dans le monde à propulsion nucléaire
08/02/1954 RAND remet à l'US Air Force un rapport concluant à la faisabilité du dévrloppement d'un ICBM d'ici 1960
10/02/1954 Le Strategic Missiles Evaluation Committee de l'Air Force conclut à la faisabilité et à la nécessité de développer un ICBM au plus vite
01/03/1954 Les États-Unis font exploser sur l'atoll de Bikini la première bombe à hydrogène (ou bombe H) opérationnelle, d'une puissance de 15 mégatonnes
07/04/1954 Le Président Eisenhower déclare que la chute de l'Indochine créerait une réaction en chaîne (théorie des dominos)
28/12/1954 Révision de la stratégie de représailles massives, par l'adoption du NSC 5440, ouvrant la voie à plus de flexibilité
14/02/1955 Le rapport Killian soumis à Eisenhower fixe le cadre de la politique de défense des États-Unis jusqu'à la fin de sa présidence
27/04/1956 Eisenhower fait part à Churchill de ses craintes de voir utiliser l'arme nucléaire dans une situation de conflit entre l'Est et l'Ouest
01/09/1956 Wohlstetter, spécialiste des questions de dissuasion à la RAND Corporation, publie une étude relative à la vulnérabilité des forces stratégiques américaines (SAC)
07/11/1957 Le Gaither Committee publie un rapport alarmant sur les capacités de l'URSS et les faiblesses de la défense des États-Unis
31/01/1958 Lancement du premier satellite artificiel américain, Explorer 1, par une fusée Jupiter-C conçue par Werner von Braun à des fins militaires
22/02/1958 Les États-Unis et le Royaume-Uni signent un accord sur l'installation de 60 missiles balistiques à portée intermédiaire (IRBM) Thor sur le sol britannique
01/05/1958 Premier IRBM américain en service opérationnel (THOR) au sein de l'US Air Force
29/07/1958 Création de la NASA (National Aeronautics and Space Administration) aux États-Unis, en charge du programme spatial américain
19/08/1958 Un rapport secret du NIE (National Intelligence Estimate) fournit des éléments prédisant une supériorité forte de l'URSS sur les États-Unis en matière de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM), popularisée par l'expression « missile gap »
06/11/1958 Wohlstetter, analyste à la Rand, publie un essai sur l'équilibre de la terreur, intitulé « The Delicate Balance of Terror »
15/01/1959 Bernard Brodie publie un essai sur la dissuasion nucléaire dans le contexte du déploiement de missiles intercontinentaux
09/09/1959 Aux États-Unis, le premier missile balistique intercontinental (ICBM) de type ATLAS devient opérationnel
30/12/1959 Premier sous-marin stratégique lanceur de missiles (SSBN-598 Georges Washington) admis au service actif
09/02/1960 Le nouveau rapport du NIE met en évidence les désaccords entre les Agences de renseignement des États-Unis relatif à un « missile gap » avec l'URSS
11/06/1960 Un premier missile balistique à portée intermédiaire (IRBM) JUPITER est opérationnel sur une base des États-Unis en Italie
01/08/1960 Admission en service opérationnel du bombardier stratégique supersonique B-58 par les États-Unis
31/10/1960 Premier ICBM TITAN opérationnel
15/11/1960 Les missiles balistiques à ogive nucléaire POLARIS A-1 (SLBM) lancés depuis des sous-marins à propulsion nucléaire (SNLE ou SSBN) deviennent opérationnels dans l'U.S. Navy
01/02/1961 Premier tir avec succès du missile stratégique LGM-30A Minuteman-I
01/04/1961 Entrée en vigueur du SIOP-62
05/05/1961 Alan Shepard devient le premier américain dans l'espace, avec un vol sub-orbital
21/10/1961 Le secrétaire-adjoint à la Défense des États-Unis, Roswell Gilpatric, dénonce publiquement le mythe du « missile gap » avec l'URSS
25/11/1961 Le premier porte-avions à propulsion nucléaire USS Enterprise admis au service actif
05/05/1962 McNamara détaille la nouvelle stratégie nucléaire anti-forces (« counterforce ») des États-Unis
01/06/1962 Mise en service des premiers ICBM MINUTEMAN par l'US Air Force
16/06/1962 McNamara annonce que des objectifs militaires et non des villes seraient visées par une attaque nucléaire (doctrine dite counterforce)
01/08/1962 Entrée en vigueur du SIOP-63
11/12/1962 Annonce par McNamara de l'abandon du Programme Skybolt développé avec le Royaume-Uni
30/01/1963 Les États-Unis retirent leurs missiles à portée intermédiaire (IRBM) THOR de Turquie et d'Italie, en conséquence du dénouement de la crise de Cuba
12/09/1963 Le NSC conclut que l'URSS et les États-Unis ont désormais atteint la parité nucléaire stratégique
27/01/1964 McNamara préconise une évolution de la doctrine stratégique nucléaire
28/09/1964 Déploiement des missiles POLARIS A-3 SLBM à longue portée
02/02/1965 Nouvelle évolution de la doctrine stratégique des États-Unis annoncée par McNamara qui introduit la notion de destruction assurée
18/09/1967 Les États-Unis annoncent leur décision de déployer en nombre limité le système de défense antimissile (ABM) SENTINEL
27/01/1969 Nixon met l'accent sur la suffisance plutôt que sur la supériorité nucléaire
30/01/1970 Le Président Nixon annonce que les États-Unis vont déployer un nouveau système antimissile (ABM)
17/01/1974 Schlesinger énonce les nouveaux principes de la stratégie nucléaire des États-Unis qui vise à davantage d'options d'emploi de ces armes
10/04/1974 La Directive NUWEP émise par James Schlesinger, Secrétaire à la Défense, définit la politique d'emploi des armes nucléaires en application de la NSDM 242
17/03/1977 Le Président Carter abandonne le programme de bombardiers B1, préférant armer les B52 de missiles de croisière
06/06/1977 Selon le Washington Post, les États-Unis sont prêts à fabriquer la bombe à neutrons
25/07/1980 Le Président Carter officialise dans la Directive 59 (PD-59) la doctrine de stratégie de compensation (countervailing strategy)
19/10/1981 Le Président Reagan approuve la directive NSDD 13 qui définit la politique d'emploi des armes nucléaires
23/03/1983 Lancement de l'Initiative de défense stratégique par les États-Unis
25/02/1984 La Nouvelle-Zélande interdit l'accès de ses ports aux navires de l'U.S. Navy porteurs d'armes nucléaires
27/03/1986 La RFA accepte de participer aux efforts de recherche à mener dans le cadre de l'Initiative de Défense Stratégique lancée par le Président Reagan
27/03/1991 Le dernier des missiles à portée intermédiaire (IRBM) Pershing 2 installés en Allemagne est envoyé aux États-Unis pour y être détruit
27/09/1991 Le Président George H. W. Bush annonce que les États-Unis vont retirer toutes leurs armes nucléaires tactiques déployées à l'étranger et détruire 24 000 têtes nucléaires
Aucun livre référencé pour l’instant