Thèmes Thème
ThèmeOccupation et renaissance de l'Allemagne
Année début1944
Année fin1955
Synopsis


18/10/1943 Conférence de Moscou, où les ministres des affaires étrangères du Royaume-Uni (Anthony Eden), des États-Unis (Cordell Hull) et de l'Union soviétique (Vyacheslav Molotov), posent les bases de la création de l'ONU et créent la « Commission consultative européenne » (European Advisory Commission) pour traiter de l'avenir de l'Allemagne et plus généralement des pays belligérants en Europe
28/11/1943 Lors de la conférence de Téhéran, première rencontre réunissant Churchill, Roosevelt et Staline, les dirigeants alliés commencent à tracer les contours des futures zones d'influence d'après-guerre, échangent sur les frontières de la Pologne, sur les pays baltes, et s'entendent sur le principe d'un démembrement de l'Allemagne
12/09/1944 Les États-Unis, l'Union soviétique et le Royaume-Uni signent à Londres un protocole relatif aux zones d'occupation en Allemagne ainsi qu'à l'administration du Grand Berlin
12/09/1944 Seconde conférence de Québec, au cours de laquelle de nombreuses dispositions relatives à l'occupation et à l'avenir de l'Allemagne sont discutées
29/09/1944 Roosevelt expose à Cordell Hull ses vues sur le futur de l'Allemagne, prônant une voie médiane entre l'éradication des capacités industrielles allemandes et laisser faire une restauration de ces capacités qui pourrait rendre possible une autre guerre dans vingt ans
11/11/1944 Les Trois Puissances invitent la France à participer à la « Commission consultative européenne » chargée de définir le statut d'occupation de l'Allemagne
04/02/1945 Ouverture de la conférence de Crimée, connue aussi comme la conférence de Yalta, entre les trois puissances alliées, les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Union soviétique, elle aboutit à un ensemble de décisions relatives à la future Organisation des Nations Unies (ONU), à l'occupation et au démembrement de l'Allemagne et à des principes politiques devant être appliqués dans les pays libérés d'Europe, elle entérine le fait qu'une zone d'occupation en Allemagne et à Berlin soit attribuée à la France, qui de ce fait devient membre du Conseil de Contrôle Allié instance suprême d'administration de l'Allemagne après la guerre
05/02/1945 Le gouvernement provisoire polonais installe son autorité en Silésie et en Prusse orientale, l'expulsion de la population allemande de ces régions commence
08/05/1945 Capitulation du IIIème Reich
09/05/1945 Staline s'adresse au peuple soviétique pour célébrer la victoire, affirmant que - contrairement à Hitler qui déclarait vouloir détruire et démembrer la Russie - il n'a pas l'intention de détruire et démembrer l'Allemagne
10/05/1945 Directive d'occupation de l'Allemagne JCS 1067 signée par Truman
28/05/1945 Dans un entretien préparatoire à la conférence de Potsdam, Staline se déclare opposé au démembrement de l'Allemagne
05/06/1945 Selon les termes des quatre déclarations quadripartites de Berlin du 5 juin 1945, les quatre commandants en chef assument le pouvoir gouvernemental suprême en Allemagne, le Conseil de Contrôle Allié en Allemagne, chargé des décisions concernant le pays dans son ensemble, est instauré, le territoire est partagé en 4 zones d'occupation
11/07/1945 Première réunion du Commandement Allié pour Berlin, subordonné au Conseil de Contrôle Allié pour l'Allemagne occupée
14/07/1945 Formation du « Bloc antifasciste démocratique » qui rassemble dans la zone soviétique d'occupation de l'Allemagne quatre partis : le Parti communiste (KPD), le Parti social-démocrate (SPD), le Parti chrétien-démocrate (CDU), et le Parti libéral-démocrate (LDPD), dans le but de contrôler la renaissance de la vie politique et les élections
26/07/1945 Accord définitif entre les quatre Alliés relatif au périmètre géographique des quatre zones d'occupation en Allemagne. La zone d'occupation française est structurée en trois Länder, Rhénanie-Palatinat, Bade et Wurtemberg-Hohenzollern tandis que la Sarre est instituée comme une district administratif séparé
01/08/1945 Le protocole de Potsdam prend acte de la formation du gouvernement provisoire polonais d'unité nationale, conformément aux décisions de Yalta, et du retrait de la reconnaissance des trois puissances à l'ancien gouvernement polonais de Londres « qui a cessé d'exister », et fixe la frontière occidentale de la Pologne sur la ligne Oder-Neisse « en attendant le tracé définitif »
30/08/1945 Proclamation N° 1 du Conseil de Contrôle Allié en Allemagne qui établit l'autorité totale des quatre puissances sur le pays
11/09/1945 Première réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE) à Londres, marquée notamment par la demande de l'URSS d'exclure la France et la Chine
20/11/1945 Ouverture du procès de Nuremberg
30/11/1945 Signature de l'accord fixant les trois corridors aériens d'accès à Berlin par les alliés occidentaux
21/04/1946 Fusion forcée du Parti communiste d'Allemagne (KPD) et du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) dans la zone d'occupation soviétique, pour former le Parti socialiste unifié (SED)
16/06/1946 Seconde réunion des ministres des Affaires étrangères (CMAE) des Alliés à Paris (deuxième partie du 16 juin au 12 juillet), sans progrès concernant les traités de paix avec l'Allemagne et l'Autriche, mais avec un accord pour ceux relatifs à l'Italie, la Bulgarie, la Finlande, la Hongrie et la Roumanie
17/06/1946 Georges Bidault, ministre des Affaires étrangères du GPRF, annonce l'intention de la France de s'approprier les mines de la Sarre et de former une union économique, douanière et monétaire entre la Sarre et la France
10/07/1946 Déclaration de G. Bidault exposant la position de la France sur les conditions d'occupation de l'Allemagne
10/07/1946 Déclaration de Molotov sur la politique allemande de l'Union soviétique
01/09/1946 Élections municipales en zone d'occupation soviétique, remportées par le SED
06/09/1946 Le Secrétaire d'Etat américain, Byrnes, appelle à la paix avec le peuple allemand
30/09/1946 Le procès de Nuremberg s'achève par la condamnation de 22 hautes personnalités Nazi militaires et politiques
13/10/1946 Tenue d'élections locales dans la zone d'occupation Soviétique de l'Allemagne, contrôlées par le SED, appellation du parti communiste
20/10/1946 Tenue d'élections dans les Länder de la zone d'occupation soviétique et dans le Grand Berlin, où le parti communiste recueille respectivement environ 50% et 20% des voix
01/12/1946 Tenue d'élections régionales en zone d'occupation américaine dans les Länder de Bavière (remportées par la CDU avec 52,3 % des voix) et de Hesse (gagnées par le SPD avec 42,7 % des suffrages)
02/12/1946 Les États-Unis et la Grande Bretagne fusionnent leurs zones d'occupation en Allemagne
22/12/1946 Sur ordre du général Koenig, une frontière est établie entre la Sarre et le Land de Rhénanie-Palatinat voisin, surveillée par 1200 douaniers français
01/01/1947 Fusion des zones américaines et anglaises d'occupation de l'Allemagne pour former la bizone, la France ne donnant pas son accord pour inclure sa zone
25/02/1947 Le Conseil de Contrôle Allié (CCA) met fin formellement à l'existence de l'État de Prusse
01/03/1947 Le gouvernement militaire américain (AMG) en Allemagne officialise le transfert aux administrations allemandes des 4 Länder sous son autorité de tous les pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires à l'exception de ceux explicitement du ressort du Conseil de Contrôle Allié (CCA)
29/05/1947 Américains et Britanniques mettent en place une première organisation intégrée d'administration de leurs deux zones fusionnées, consistant en un Conseil économique (Wirtschaftsrat) et un Comité exécutif (Exekutivausschuss) où siègent des élus et des fonctionnaires allemands, préfigurant une administration d'État
01/07/1947 La Directive d'occupation de l'Allemagne JCS 1779 remplace la directive JCS1067
08/11/1947 Issue des élections régionales du 5 octobre 1947, l'assemblée constituante approuve une constitution par laquelle la Sarre devient un État partiellement autonome sous le nom de Saarland, placé sous tutelle française
17/12/1947 L'assemblée constituante est transformée en premier parlement de l'État semi-autonome de la Sarre (« Saarland ») et fonctionne ainsi comme l'organe législatif de l'Etat, un gouvernement est formé dont Johannes Hoffmann est nommé Premier ministre
22/12/1947 Le franc est introduit comme monnaie légale en Sarre
01/01/1948 Le gouvernement militaire de la Sarre est remplacé par un Haut commissariat dirigé par Gilbert Grandval jusqu'alors Gouverneur militaire
23/02/1948 Ouverture de la Conférence de Londres entre les « Trois Puissances » occidentales et les trois pays du Benelux en vue de définir une vue conjointe sur l'Allemagne
27/02/1948 Le maréchal Vassili Sokolovski, commandant en chef de la zone d'occupation soviétique en Allemagne, déclare que la dénazification est achevée
06/03/1948 Fin de la première partie de la conférence de Londres sur l'avenir de l'Allemagne
20/03/1948 Faisant suite à la conférence de Londres, première d'une série de réunions des trois Gouverneurs militaires occidentaux en Allemagne
30/03/1948 La Sarre est pleinement intégrée à la zone douanière et monétaire française par décret, à partir du 15 mai 1948, les Sarrois peuvent entrer librement en France
20/04/1948 Reprise de la conférence de Londres sur l'Allemagne
01/06/1948 La conférence de Londres s'achève sur un ensemble de recommandations soumises à décision finale par les gouvernements des 6 états participants
07/06/1948 À l'issue de la Conférence de Londres, accord entre les « Trois Puissances » sur l'instauration d'un gouvernement central fédéral allemand, la création d'une autorité internationale de contrôle de la Ruhr et le maintien du statut d'occupation militaire de l'Allemagne
11/06/1948 La Commission économique allemande est créée par l'ordre n ° 138 de l'administration militaire soviétique en Allemagne (SMAD), préfigurant une administration est-allemande en fonction jusqu'à la fondation de la RDA le 7 octobre 1949
19/06/1948 La France informe ses alliés qu'elle accepte les recommandations issues de la conférence de Londres
20/06/1948 Réforme monétaire dans les trois zones occidentales d'occupation de l'Allemagne, introduisant le Deutsche Mark
24/06/1948 Conférence de Varsovie, riposte de l'URSS à la Conférence de Londres des occidentaux dont les résultats sont dénoncés
01/07/1948 En plein blocus de Berlin, Ernest Bevin expose à Clement Attlee ses vues sur l'importance de l'Allemagne dans la sécurité de l'Europe occidentale
01/07/1948 Les « Trois Puissances » occidentales remettent les « documents de Francfort » aux Présidents des Länder en vue de la constitution d'un État Ouest-Allemand (RFA)
15/07/1948 Création d'une citoyenneté sarroise distincte (« Sarrois »), reconnue en France et en Sarre mais pas à l'international
01/08/1948 Fusion de la zone d'occupation française en Allemagne avec celles des États-Unis et du Royaume-Uni déjà fusionnées début 1947
01/09/1948 L'Assemblée Constituante de la future République Fédérale d'Allemagne (RFA) se réunit
25/10/1948 Le Conseil Consultatif des 5 pays signataires du Traité de Bruxelles annonce une complète identité de vues en ce qui concerne le principe d'un pacte défensif de l'Atlantique Nord
28/12/1948 Accord entre les « Six puissances » sur la création de l'Autorité internationale de la Ruhr, ne répondant que très partiellement aux objectifs initiaux de la France
08/04/1949 Accord de Washington entre les Trois Puissances occidentales sur un nouveau statut unique d'occupation dans le contexte de l'instauration de la République Fédérale d'Allemagne (RFA)
28/04/1949 Signature de l'accord entre les Six puissances instituant une Autorité internationale de la Ruhr
08/05/1949 Adoption de la Loi Fondamentale portant constitution de la RFA, approuvée par les 3 alliés occidentaux 4 jours plus tard
15/05/1949 Élection d'une assemblée constituante en zone soviétique d'occupation de l'Allemagne, où seule se présentait la liste du « Bloc démocratique » dominé par le SED
23/05/1949 Promulgation de la Loi Fondamentale, constitution de la République fédérale d'Allemagne (RFA)
14/08/1949 Premières élections en RFA
15/09/1949 Konrad Adenauer est élu premier Chancelier de la République Fédérale d'Allemagne (RFA)
21/09/1949 États-Unis, France et Royaume-Uni installent la Haute Commission Alliée (Allied high Commission for Germany) pour exercer l'autorité suprême alliée dans l'ancienne « trizone », devenue la RFA
31/10/1949 Adhésion de la RFA à l'OECE (en anglais OEEC) afin de lui permettre de bénéficier du Plan Marshall
22/11/1949 Signature des accords de Petersberg par les « Trois Puissances » et la République fédérale d'Allemagne, révisant le statut d'occupation de la RFA
14/05/1950 Les ministres des Affaires étrangères des trois puissances occidentales réaffirment leur attachement à une Allemagne unie basée sur des élections libres, les libertés individuelles et la libre circulation entre toutes les parties du pays
07/06/1950 La RDA reconnaît la ligne Oder-Neisse comme frontière avec la Pologne
01/01/1951 Fin du statut d'occupation de la Sarre par la France, scellant l'autonomie partielle du « Saarland », malgré les protestations de la RFA
18/04/1951 Signature du Traité de Paris créant la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier) par la France, la RFA, l'Italie et les pays du Benelux
09/07/1951 Fin de l'état de guerre entre les puissances occidentales et la République fédérale d'Allemagne (RFA)
10/12/1951 Discours de Konrad Adenauer devant le Conseil de l'Europe où il donne sa vision de l'Europe et précise la politique européenne de la RFA
10/03/1952 Note de Staline aux Occidentaux proposant la neutralisation de l'Allemagne
26/05/1952 La France, les États-Unis, le Royaume-Uni et la RFA signent à Bonn une convention qui accorde, avec certaines restrictions, la souveraineté à la RFA lorsque le traité instituant la Communauté européenne de défense (CED) entrera en vigueur.
27/05/1952 Tenant compte de la création de la Communauté européenne du charbon et de l'acier, les États-Unis, la Belgique, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Royaume-Uni signent à Paris un accord qui met fin aux activités de l'Autorité internationale de la Ruhr.
28/05/1953 L'URSS reconnaît la RDA
06/09/1953 Élections législatives fédérales en République fédérale d'Allemagne (RFA), remportées par la CDU/CSU, Konrad Adenauer demeure Chancelier
28/09/1954 Une « Conférence des Neuf Puissances » se tient à Londres du 28 septembre au 3 octobre pour trouver une alternative à la CED permettant le réarmement de l'Allemagne. Elle s'achève par la publication d'un Acte Final qui porte sur la cessation du régime d'occupation de la RFA, et sur l'adhésion de la RFA et de l'Italie au Pacte (ou traité) de Bruxelles dont le système d'assistance mutuelle automatique en cas d'attaque sera ainsi étendu à ces deux pays et dont les activités et les structures seront renforcées.
06/10/1954 Molotov déclare que le réarmement de la RFA rend impossible la réunification de l'Allemagne
21/10/1954 Faisant suite à la « Conférence des Neuf Puissances » de Londres, les « Accords de Paris » sont un ensemble de protocoles signés à Paris entre le 21 et le 23 octobre qui règlent jusqu'à la fin de la guerre froide le statut et la place de la République fédérale d'Allemagne (RFA) au sein du bloc occidental
23/10/1954 Dans le cadre dit des « Accords de Paris », signature du Protocole sur la cessation du régime d'occupation dans la République fédérale d'Allemagne (RFA), et signature d'un accord spécifique entre la France et la RFA sur le statut de la Sarre
05/05/1955 Entrée en vigueur des « Accords de Paris » du 23 octobre 1954, la RFA retrouve sa souveraineté complète et devient membre de l'OTAN quatre jours plus tard
09/05/1955 Accession de la RFA à l'OTAN, lors de la réunion du Conseil de l'Atlantique Nord, à laquelle K. Adenauer participe
14/05/1955 L'URSS et 7 pays d'Europe de l'Est concluent un traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle, connu sous le nom de Pacte de Varsovie
07/06/1955 Moscou propose à la RFA l'établissement de relations diplomatiques
22/09/1955 De retour d'URSS, le chancelier Adenauer expose devant le parlement les résultats de ses négociations avec Khrouchtchev et Boulganine, ainsi que les grandes lignes de la politique étrangère de la RFA
23/10/1955 Consultés par référendum, les Sarrois rejettent le statut de la Sarre résultant du compromis trouvé par les gouvernements allemand et français le 23 octobre 1954, dans le cadre plus général des « Accords de Paris »
27/10/1956 Le traité sur le règlement de la question sarroise est signé par la France et la RFA à Luxembourg
01/01/1957 La Sarre rejoint la République fédérale allemande (RFA) dont elle devient le dixième Land
09/02/1973 Les gouvernements français et britanniques annoncent l'établissement de relations diplomatiques avec la RDA
21/06/1973 Le Conseil de sécurité de l'ONU recommande à l'Assemblée générale d'admettre la RFA et la RDA à l'ONU
18/09/1973 L'admission des deux Allemagnes, RDA et RFA, à l'ONU est votée par l'Assemblée générale
Aucun livre référencé pour l’instant