Thèmes Thème
ThèmeConstitution des deux blocs de l'Est et de l'Ouest en Europe
Année début1944
Année fin1949
Synopsis


28/06/1919 La Pologne renait à la fin de la Première Guerre mondiale, restaurée dans les faits dès l'armistice du 11 novembre 1918, et formellement reconnue par le traité de Versailles du 28 juin 1919, signé entre les Alliés et l'Allemagne
04/06/1920 Signature du Traité de paix entre les Puissances alliées et associées, et la Hongrie, dit Traité de Trianon
12/12/1943 Signature du Traité d'amitié, d'assistance mutuelle et de coopération pour l'après-guerre entre l'URSS et la Tchécoslovaquie
22/07/1944 Formation du Comité Polonais de Libération Nationale, dit Comité de Lublin, contrôlé par le Parti communiste polonais et dirigé par Bolesław Bierut, à l'initiative de l'URSS
23/08/1944 Le roi Michel 1er de Roumanie et tous les partis d'opposition renversent le régime du maréchal Ion Antonescu allié à l'Allemagne nazie, l'armée roumaine entre en guerre au côté des Alliés
09/09/1944 Une insurrection générale accompagne l'entrée de l'Armée rouge en Bulgarie où un gouvernement de coalition est formé, le Front de la patrie, dirigé par Kimon Georgiev, dans lequel les communistes sont minoritaires mais exercent une forte influence et bénéficient de la présence des forces soviétiques dans le pays
12/09/1944 Signature d'un armistice entre l'Union soviétique, au nom des Alliés, et la Roumanie, considérée comme un pays vaincu, soumis à l'occupation militaire et à la mainmise des Soviétiques
09/10/1944 Conférence des alliés à Moscou, sans Roosevelt, où Staline et Churchill s'accordent sur leurs sphères d'influence dans les Balkans et en Europe de l'Est : la Bulgarie et la Roumanie entrent dans la zone d'influence soviétique, tandis que la Grèce demeure dans celle des Britanniques
20/10/1944 Instauration du Gouvernement provisoire Démocratique d'Albanie, dont Enver Hoxha est Premier Ministre et Ministre de la Défense
20/10/1944 Libération de Belgrade dans le cadre d'une offensive lancée par des forces soviétiques et bulgares, et par les partisans yougoslaves commandés par Tito
02/11/1944 En Yougoslavie, constitution d'un gouvernement de coalition dirigé par Tito
29/11/1944 Libération de l'Albanie, sous le commandement du Front National de Libération regroupant communistes et nationalistes anti-communistes
21/12/1944 Formation d'un gouvernement provisoire hongrois, dirigé par le général Béla Miklos, l'Assemblée nationale provisoire élue au vote secret entre le 13 et le 20 novembre sur le territoire hongrois libéré par l'armée rouge, nomme les ministres le 24 décembre
01/01/1945 Après le ralliement de certains membres du Gouvernement en exil à Londres, le Comité de Lublin sous contrôle communiste, s'installe en tant que Gouvernement Provisoire, dominé par Boleslaw Bierut
04/02/1945 Ouverture de la conférence de Crimée, connue aussi comme la conférence de Yalta, entre les trois puissances alliées, les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Union soviétique
11/02/1945 À Yalta, les trois puissances alliées s'entendent pour fixer la frontière orientale de la Pologne le long de la ligne Curzon, avec des déviations au profit de la Pologne sur une profondeur de cinq à huit kilomètres en certains endroits, et pour que le gouvernement provisoire soit « réorganisé sur une base démocratique plus large, de façon à inclure les chefs démocratiques résidant en Pologne même et ceux qui se trouvent à l'étranger » et que se tiennent « des élections libres et sans contrainte, [...], sur la base du suffrage universel et du scrutin secret »
02/03/1945 Envoyé par Staline faisant suite à la conférence de Yalta, Andreï Vychinski obtient du roi Michel 1er, sous la menace d'une intervention directe de l'Armée Rouge, la nomination de Petru Groza, dirigeant du Front des Laboureurs et sympathisant communiste, pour former un nouveau gouvernement de coalition, amorçant la prise de contrôle du pays par le PC roumain
07/03/1945 Constitution d'un gouvernement d'union nationale dirigé par Tito
04/04/1945 De retour sur le sol tchécoslovaque à Košice, Edvard Beneš forme un gouvernement de Front National, auquel participent trois partis dont le parti communiste, seul des gouvernements en exil à accéder au pouvoir en Europe de l'Est à la fin de la Seconde Guerre mondiale
27/04/1945 Restauration de la République d'Autriche
08/05/1945 Les troupes Soviétiques occupent entièrement les pays d'Europe de l'Est, qu'elles ne quitteront pour cinq d'entre eux qu'avec la chute de l'URSS
28/06/1945 En application des décisions de Yalta, mise en place du Gouvernement Provisoire d'Unité Nationale en Pologne, gouvernement de coalition entre le Parti ouvrier polonais (Polska Partia Robotnicza, PPR) communiste, le Parti socialiste polonais (Polska Partia Socjalistyczna, PPS) dont le dirigeant, Edward Osóbka-Morawski, est nommé Premier ministre, et Stanisław Mikołajczyk qui dirigea le gouvernement polonais en exil à Londres en 1943-1944
05/07/1945 Les États-Unis et le Royaume-Uni reconnaissent le Gouvernement provisoire d'unité nationale en Pologne, mettant ainsi fin à leur soutien au gouvernement polonais en exil à Londres
17/07/1945 Ouverture de la conférence de Potsdam, achevée le 2 août, dernière des grandes conférences interalliées de la Seconde Guerre mondiale
01/08/1945 Le protocole de Potsdam prend acte de la formation du gouvernement provisoire polonais d'unité nationale, conformément aux décisions de Yalta, et du retrait de la reconnaissance des trois puissances à l'ancien gouvernement polonais de Londres « qui a cessé d'exister », et fixe la frontière occidentale de la Pologne sur la ligne Oder-Neisse « en attendant le tracé définitif »
09/08/1945 Allocution radiodiffusée de Truman à son retour de la conférence de Potsdam
16/08/1945 Signature du traité entre la République de Pologne et l'Union soviétique concernant la frontière polono-soviétique, qui entérine les décisions prises lors de la conférence de Potsdam
11/09/1945 Première réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE) à Londres, marquée notamment par la demande de l'URSS d'exclure la France et la Chine
27/10/1945 Truman trace sa conception du monde dans une allocution
11/11/1945 En Yougoslavie, élections sous contrôle du Parti Communiste qui obtient, avec ses alliés du Front National, 90 % des votes
15/11/1945 Zoltán Tildy, leader du Parti indépendant des petits propriétaires, est nommé Premier ministre avec Imre Nagy, membre du Parti communiste hongrois reconstitué en 1944, au ministère de l'Intérieur
18/11/1945 Elections législatives en Bulgarie où seul le Front de la patrie présente des candidats, le parti communiste bulgare (BCP) et le parti agraire (BANU) se partagent l'essentiel des sièges, au détriment du parti Zveno du premier ministre Kimon Georgiev
29/11/1945 L'Assemblée constituante proclame la fondation de la République fédérative populaire de Yougoslavie (RFPY), Tito est le chef du gouvernement central et le secrétaire général du Parti communiste
02/12/1945 Elections en Albanie contrôlées par les communistes qui obtiennent 93% des votes
22/12/1945 Durant la réunion intérimaire du Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE), les participants annoncent un accord sur la formation de gouvernements en Bulgarie et Roumanie davantage représentatifs, qui puissent alors être reconnus par les Occidentaux
27/12/1945 Publication d'un communiqué commun à l'issue de la réunion intérimaire du Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE) des Alliés à Moscou, du 16 au 26 décembre, entre les États-Unis, l'URSS et le Royaume-Uni, sans la France ni la Chine
31/12/1945 Retrait des troupes soviétiques et américaines de Tchécoslovaquie en application d'un accord passé entre les alliés
05/01/1946 Truman adresse à James F. Byrnes une lettre dans laquelle il dénonce la politique de l'Union soviétique dans les pays d'Europe sous influence soviétique
11/01/1946 La monarchie est abolie, l'Albanie devient une République Populaire, dirigée par Enver Hoxha
13/01/1946 Le Parti communiste bulgare (BCP) annonce que les efforts pour élargir le gouvernement à d'autres partis ont échoué, en raison des demandes de l'opposition de réorganisation du gouvernement, de dissolution de l'Assemblée nationale et de tenue de nouvelles élections
31/01/1946 La Yougoslavie se dote d'une constitution sur le modèle de la constitution soviétique de 1936, la République fédérative populaire de Yougoslavie (RFPY) est officiellement proclamée
22/02/1946 Les États-Unis renouvellent leur demande que le gouvernement de la Bulgarie soit élargi à d'autres organisations que le Front de la patrie, l'Union soviétique rejette cette demande le 8 mars
05/03/1946 Discours de Churchill à Fulton, dit du Rideau de Fer
31/03/1946 Reprise de la guerre civile en Grèce, entre le gouvernement de droite soutenu par le Royaume-Uni et le Parti communiste grec (KKE)
01/04/1946 Les opérations secrètes Britanniques pour soutenir les partisans en Lettonie sont contrées par les opérations Soviétiques MAXIS et ROBERT
21/04/1946 Constitution du Parti Socialiste Unifié d'Allemagne en zone d'occupation Soviétique
25/04/1946 Seconde réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE) à Paris (première partie du 25 avril au 16 mai)
26/05/1946 Victoire des communistes aux élections en Tchécoslovaquie, dernières élections libres avant 44 ans, sans toutefois qu'ils obtiennent la majorité absolue
14/06/1946 Baruch présente à l'ONU le plan des États-Unis sur le contrôle de l'énergie atomique, refusé aussitôt par l'URSS
30/06/1946 Referendum en Pologne sur trois questions qui se transforme en vote pour ou contre le mouvement communiste et dont les résultats largement en faveur du oui sont obtenus par intimidation et falsification
29/07/1946 Ouverture de la conférence des vingt-et-une nations chargée d'élaborer les traités de paix avec l'Italie, la Roumanie, la Hongrie, la Bulgarie et la Finlande
24/09/1946 Le rapport Clifford Elsey sur les relations américano-soviétiques prône une dimension militaire à la politique de containment, en complèment du volet économique et contribue au durcissement des positions américaines
13/10/1946 Tenue d'élections locales dans la zone d'occupation Soviétique de l'Allemagne, contrôlées par le SED, appellation du parti communiste
27/10/1946 Election d'une assemblée constituante dans laquelle le Parti communiste bulgare (BCP) détient la majorité à lui seul, son leader Georgi Mikhailov Dimitrov devient Premier ministre le 23 novembre
04/11/1946 Troisième réunion du Conseil des ministres des Affaires Etrangères (CMAE) à New-York, aboutissant à un accord sur les traités de paix de cinq pays avec l'Italie, la Roumanie, la Hongrie, la Bulgarie et la Finlande
19/11/1946 Le Parti communiste roumain et ses alliés au sein du Bloc des partis démocrates gagnent des élections législatives truquées
19/01/1947 Elections législatives en Pologne sous contrôle des communistes qui assoient définitivement leur pouvoir, protestation des États-Unis qui accusent le gouvernement polonais de violation des accords de Potsdam et de Yalta
01/02/1947 La radio Voice of America commence à émettre pour être écoutée dans le bloc de l'Est
10/02/1947 Signature à Paris des traités de paix avec l'Italie, la Roumanie, la Hongrie, la Bulgarie et la Finlande
04/03/1947 Signature du traité de Dunkerque d'assistance mutuelle entre la France et le Royaume-Uni
10/03/1947 Signature d'un traité d'amitié et d'assistance mutuelle entre la Pologne et la Tchécoslovaquie, un délai de deux ans est fixé pour la résolution des dernières questions de frontières encore ouvertes, d'autres traités de même nature sont signés par les pays d'Europe de l'Est
10/03/1947 Quatrième réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE) des quatre alliés à Moscou
12/03/1947 Proclamation de la « doctrine Truman » d'endiguement (« containment ») du communisme
13/05/1947 Exclusion des ministres communistes du gouvernement en Italie
22/05/1947 Truman signe la loi d'aide à la Grèce et à la Turquie, votée par le Congrès à majorité républicaine, concrétisant l'engagement des États-Unis
31/05/1947 Le président hongrois nomme le nouveau Premier ministre, Lajos Dinnyés (FKgP), deux Vice-premier ministres Mátyás Rákosi (MKP) et Árpád Szakasits (SZDP), László Rajk (MKP) garde le ministère de l'Intérieur
04/07/1947 Le gouvernement tchécoslovaque décide à l'unanimité de participer à la conférence de Paris sur le plan Marshall
10/07/1947 Les Gouvernements tchèques et hongrois cèdent aux pressions de l'URSS et refusent le Plan Marshall
16/08/1947 Condamnation à mort de Nikola Petkov, leader du parti agraire en Bulgarie (BANU), passé dans l'opposition à la politique menée par le Parti communiste bulgare (BCP)
31/08/1947 Malgré la pression soviétique et des fraudes, le Parti communiste hongrois n'obtient que 22 % des suffrages mais devient le premier parti lui permettant ainsi de jouer un rôle clé
22/09/1947 Conférence fondatrice du Kominform (en anglais Cominform) par 9 partis communistes d'Europe et le PCUS, animée par Jdanov
10/11/1947 Grèves insurectionnelles en France et en Italie
25/11/1947 Cinquième réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE) à Londres
05/12/1947 Constitution du Bureau d'Information Communiste
06/12/1947 Adoption d'une nouvelle constitution en Bulgarie, sur le modèle de la constitution soviétique de 1936, dite « constitution Dimitrov »
19/12/1947 Signature d'un traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle entre la Roumanie et la Yougoslavie
31/12/1947 Le roi Michel 1er de Roumanie abdique sous la pression des communistes qui achèvent ainsi leur prise de pouvoir en abolissant la monarchie et en établissant la République populaire de Roumanie, Petru Groza conserve son poste de Premier ministre
22/01/1948 Discours de Ernest Bevin, ministre britannique des Affaires étrangères, appelant à une alliance des pays occidentaux
26/01/1948 Staline s'oppose à Tito sur la création d'une Fédération des États balkaniques
21/02/1948 Le Parti national social tchèque, le Parti populaire et le Parti démocratique slovaque retirent leurs ministres du gouvernement du Front national après que le ministre de l'Intérieur a refusé d'annuler les nominations de communistes dans la police de sécurité, Gottwald appelle à la mise en place de « Comités d'action » dans tout le pays pour procéder à des purges dans les partis politiques, la presse, les institutions éducatives et culturelles et les administrations
22/02/1948 Lors d’une manifestation de masse communiste à Prague, Gottwald, le chef du Parti communiste, accuse les dirigeants des partis d’opposition d’essayer de bloquer le programme gouvernemental de réformes socialistes et appelle à des élections anticipées
26/02/1948 Les Alliés occidentaux qualifient de coup d'État déguisé la formation du nouveau gouvernement dominé par les communistes en Tchécoslovaquie
03/03/1948 Bevin présente au Cabinet britannique son memorandum intitulé la menace à l'encontre de la civilisation occidentale
17/03/1948 Traité intergouvernemental de défense de Bruxelles, signé par la France, le Royaume-Uni, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg
18/03/1948 Signature du traité d'amitié entre la Bulgarie et l'Union soviétique
28/03/1948 Moins de dix-huit mois après les précédentes législatives, les communistes et leurs alliés au sein du Front démocratique populaire obtiennent 405 des 414 sièges de la Grande Assemblée nationale, Petru Groza demeure Premier ministre
09/05/1948 Le Parlement tchécoslovaque, à l'unanimité de ses 246 membres présents sur 300, adopte une nouvelle constitution, dite « constitution du 9 mai », dont l'article 1 stipule que « l'État tchécoslovaque est une république démocratique populaire », une nouvelle constitution sera établie en 1960
25/05/1948 L'Union soviétique utilise son droit de veto au Conseil de sécurité de l'ONU, lorsqu'une motion argentine est présentée pour demander à un sous-comité d'entendre des témoignages relatifs aux changements de gouvernement en Tchécoslovaquie
30/05/1948 En Tchécoslovaquie, des élections entièrement contrôlées par les communistes leur donnent 90% des voix
07/06/1948 Démission d'Edvard Beneš, qui décédera le le 3 septembre suivant et dont les obsèques donneront lieu à une grande manifestation anti-communiste en Tchécoslovaquie
09/07/1948 Les États-Unis protestent contre les arrestations de personnes qui écoutent la radio Voice of America en Hongrie
28/01/1949 Le SED est transformé en un parti léniniste-staliniste avec une direction centralisée assurée par un Politburo, une discipline de parti stricte et l'application sans réserve du modèle soviétique ; l'égalité formelle qui existait auparavant entre les cadres du KPD et du SPD ne s'applique plus et ces derniers sont victimes de purges
04/04/1949 Signature du traité de l'Atlantique nord (OTAN / NATO) à Washington par 12 pays occidentaux
08/04/1949 Accord de Washington entre les Trois Puissances occidentales sur un nouveau statut unique d'occupation dans le contexte de l'instauration de la République Fédérale d'Allemagne (RFA)
15/05/1949 Élection d'une assemblée constituante en zone soviétique d'occupation de l'Allemagne, où seule se présentait la liste du « Bloc démocratique » dominé par le SED
15/05/1949 Élection parlementaire contrôlée par les communistes en Hongrie sur une liste unique qui obtient plus de 95% des votes, les communistes ayant à eux seuls 71% des sièges, István Dobi est reconduit au poste de Premier ministre
20/08/1949 Proclamation de la République Populaire de Hongrie, fondée sur une constitution imitée de celle de 1936 de l'URSS
16/09/1949 Ouverture du procès de László Rajk et de sept co-accusés, premier exemple des purges staliniennes anti-titistes, le verdict est rendu le 24 septembre, László Rajk et deux autres accusés sont exécutés le 15 octobre
28/09/1949 L'Union soviétique dénonce formellement le traité d'amitié et d'assistance mutuelle soviétique-yougoslave conclu en avril 1945, prenant prétexte du procès László Rajk, qui, selon le gouvernement soviétique, prouve que la Yougoslavie a depuis longtemps commis des actes hostiles contre l'URSS, la Hongrie et la Pologne font de même le 30 septembre
07/10/1949 Création de la République démocratique allemande (RDA)
16/10/1949 Reddition des communistes, mettant fin à la guerre civile en Grèce
24/09/1952 Gheorghiu-Dej fait adopter une nouvelle constitution qui met en avant le rôle déterminant de l'URSS dans la victoire sur le fascisme et la libération de la Roumanie, et consacre le rôle dirigeant du Parti communiste roumain
The Cambridge History of the Cold War (Vol. I)
Chapitre 9 - The Sovietization of Eastern Europe
Page : 175-197
A Preponderance of Power
Introduction
Page : 1-24
A Preponderance of Power
Chapitre 1 - Ambivalence, Disorganization, and the East European Litmus Test, 1945
Page : 25-54
A Preponderance of Power
Chapitre 2 - Global Security, 1945
Page : 55-99
A Preponderance of Power
Chapitre 3 - The Cold War Begins, January-November 1946
Page : 100-140