Thèmes Thème
ThèmeCrises en Europe de l'Est
Année début1945
Année fin1991
Synopsis


20/02/1948 Prise de contrôle du gouvernement par les communistes en Tchécoslovaquie, dit coup de Prague
30/05/1948 En Tchécoslovaquie, des élections entièrement contrôlées par les communistes leur donnent 90% des voix
06/10/1951 The Hungarian Language Program of Radio Free Europe, headed by Gyula Dessewffy, begins its broadcasts from Munich
03/12/1952 Exécution de Rudolf Slansky et de ses co-accusés, condamnés lors du Procès de Prague tenu du 20 au 27 novembre précédent, orchestré par les Soviétiques
12/06/1953 Mátyás Rákosi, est convoqué à Moscou où il lui est demandé de démissionner de son poste de président du Conseil des ministres de Hongrie en raison de la gravité de la situation économique, Imre Nagy le remplace
16/06/1953 Soulèvements à Berlin-Est et en République démocratique allemande
04/07/1953 Imre Nagy remplace Matyas Rakosi comme Premier Ministre en Hongrie et annonce des mesures de libéralisation (le nouveau cours) politique et économique
28/06/1956 A Poznan en Pologne, des grèves et des manifestations éclatent rassemblant plus de 100 000 personnes
30/06/1956 L'armée polonaise, sous commandement Soviétique, réprime dans le sang le soulèvement ouvrier de Poznan
19/07/1956 Lors du VIIème Plenum du POUP, Ochab tire les leçons des manifestations ouvrières de Poznan et reconnaît certaines déficiences du Parti
22/10/1956 Tenue d'une assemblée d'étudiants venant de toute la Hongrie à l'Université technique de Budapest ; adoption des seize points, ensemble de revendications qui seront reprises au cours des manifestations des jours suivants.
23/10/1956 Début de l'insurrection en Hongrie
24/10/1956 Batailles de rue à Budapest et en province. La loi martiale est proclamée. Souslov et Mikoyan arrivent à l'improviste à Budapest, première intervention des troupes soviétiques
25/10/1956 E. Gerö est remplacé au poste de Premier secrétaire par János Kádár. Création de conseils ouvriers dans les usines, appels à la grève générale. A la radio, I. Nagy et J. Kádár promettent des réformes mais demandent aux insurgés de déposer les armes
27/10/1956 Imre Nagy prend la tête d'un gouvernement national, des conseils ouvriers se créent dans tout Budapest, l'insurrection continue
28/10/1956 Le cardinal Wyszynski, primat de Pologne emprisonné en septembre 1953, est libéré
28/10/1956 Annonce d'un cessez-le-feu, début des négociations entre I. Nagy et les représentants des insurgés, promesse de négociation avec l'URSS sur un retrait de ses troupes
29/10/1956 Annonce par la radio hongroise du prochain retrait des troupes soviétiques de Budapest, création de comités révolutionnaires et de conseils ouvriers
30/10/1956 Imre Nagy annonce l'instauration du multipartisme et demande à l'URSS de quitter la Hongrie
30/10/1956 Déclaration du gouvernement soviétique proclamant son intention de redéfinir les relations avec les démocraties populaires et de respecter leur souveraineté
31/10/1956 Retrait des forces soviétiques de Budapest, puis le même jour revirement du gouvernement soviétique qui décide de rétablir l'ordre en Hongrie
31/10/1956 Annonce de la dissolution du Parti communiste et de la création d'un nouveau parti, le Parti socialiste ouvrier hongrois (PSOH)
01/11/1956 De nouvelles troupes soviétiques entrent en Hongrie et encerclent Budapest
01/11/1956 Série de réformes politiques et économiques initiées par W. Gomułka
04/11/1956 Écrasement de l'insurrection en Hongrie par l'URSS qui installe Kadar comme Premier Ministre
14/11/1956 Fin des combats en Hongrie, poursuite de la grève générale
23/11/1956 Arrestation de Nagy par les Soviétiques
22/12/1956 L'Union Soviétique accuse les États-Unis d'avoir orchestré les évènements en Hongrie
10/12/1961 Rupture des relations diplomatiques entre l'URSS et l'Albanie
09/12/1967 Nicolae Ceausescu consolide son pouvoir en Roumanie, en se faisant élire Président du Conseil d'Etat
05/01/1968 En Tchécoslovaquie, Alexander Dubček devient premier secrétaire du Parti Communiste, le printemps de Prague commence
27/06/1968 Ludvík Vaculík publie le Manifeste des Deux Mille mots, appel à la démocratie
21/08/1968 Intervention des troupes du pacte de Varsovie en Tchécoslovaquie, mettant fin au printemps de Prague
16/10/1968 Signature du traité de stationnement des troupes soviétiques en Tchécoslovaquie
14/12/1970 Soulèvements ouvriers dans plusieurs villes polonaises dont Gdańsk et Gdynia, Władysław Gomułka autorise la police à faire usage d'armes à feu et fait intervenir l'armée, les émeutes prennent fin le 18 décembre, le bilan est de 44 morts et 346 blessés
20/12/1970 Edward Gierek remplace Gomulka comme Premier Secrétaire du Parti Communiste
18/01/1971 Faisant suite aux émeutes de décembre et à de nouvelles grèves sporadiques depuis début janvier, le gouvernement polonais fait d'importantes concessions : annulation des augmentations de prix et du nouveau système de bonus, ouverture de relations avec l'Église catholique
31/08/1980 Signature des accords de Gdańsk par Lech Wałęsa au nom des grévistes et le Vice-premier ministre Mieczysław Jagielski
06/09/1980 Edward Gierek, démis de ses fonctions de Premier Secrétaire du POUP, officiellement pour raisons de santé, est remplacé par Stanisław Kania
10/11/1980 La Cour suprême casse l'enregistrement de statuts falsifiés du syndicat Solidarność du 24 octobre et ordonne leur enregistrement sans modification, le syndicat comptera près de 10 millions d'adhérents quelques mois plus tard
04/12/1980 Dans les premiers jours de décembre se tiennent plusieurs réunions des dirigeants politiques et militaires des pays membres du Pacte de Varsovie dans le but d'exercer une pression sur les autorités polonaises et Solidarność en laissant planer la possibilité d'une intervention militaire
11/02/1981 Le général Wojciech Jaruzelski devient chef du gouvernement polonais, il conserve son poste de ministre de la Défense
30/03/1981 Le gouvernement polonais et Solidarność parviennent à un accord qui met fin à la crise résultant des brutalités policières mais laisse en suspens la question de la reconnaissance du syndicat « Solidarność rural » et celle des prisonniers politiques
01/04/1981 Un rationnement de la viande est instauré en Pologne, suivi le 22 avril de celui du beurre et des céréales
18/09/1981 Moscou exige l'arrêt de la campagne anti-soviétique
18/10/1981 Le premier secrétaire du comité central du parti, Stanisław Kania, est remplacé par le général Wojciech Jaruzelski, qui conserve en même temps ses fonctions de Premier ministre.
13/12/1981 Instauration de la loi martiale par le Général Jaruzelski, les frontières polonaises sont fermées, les lignes téléphoniques coupées, l’armée investit les villes, des milliers de militants de Solidarność dont Lech Wałęsa sont arrêtés, la liberté syndicale est suspendue
12/04/1982 Solidarność tente de continuer à fonctionner de façon souterraine, sa radio émet pour la première fois pendant quelques minutes à Varsovie en ce jour de Pâques, une « Commission de coordination intérimaire » (ICC) centrale est créée le 22 avril, des « Conseils régionaux » sont installés les semaines suivantes
31/08/1982 Le second anniversaire des accords de Gdańsk est marqué par de violentes manifestations qui font cinq morts et des centaines de blessés, des milliers de personnes sont arrêtées
31/12/1982 La loi martiale est suspendue en Pologne, toutefois le gouvernement conserve les prérogatives des lois d'exception, Solidarność poursuit ses activités souterraines
22/07/1983 Le Général Jaruzelski lève la loi martiale en Pologne
22/07/1983 Levée de la loi martiale, décrétée le 13 décembre 1981, suspendue le 31 décembre 1982, la plupart des personnes encore détenues sont libérées à l'exception d'une soixantaine de prisonniers politiques dont sept leaders de Solidarność, mais toutes les lois votées par le Sejm qui renforcent le contrôle du Parti communiste dans la vie politique, sociale et économique du pays demeurent en place
05/10/1983 Le Prix Nobel de la Paix est décerné à Lech Wałęsa, son épouse le reçoit à Oslo le 10 décembre, le leader syndical craignant de ne pas être autorisé à rentrer en Pologne
07/09/1987 Honecker se rend en RFA
La Guerre Froide 1917 - 1991
Chapitre XVIII - Une nation à débarbariser
Page : 466-473
The First Domino: International Decision Making During the Hungarian Crisis of 1956
Chapter 6: The role of the United States
Page : 158-201