Code ISO alpha-3FRA
Code ISO numérique250
NomFrance
Année d'entrée à :
ONU
1945
OTAN
1949
CSCE
1973
Mouvement des
non-alignés
Communautés européennes
Conseil de l'Europe


03/06/1944 De Gaulle prend la tête du Gouvernement provisoire de la République française (GPRF), premier gouvernement en France après la guerre
10/09/1944 Georges Bidault, Ministre des Affaires Étrangères, poste qu'il gardera - sauf pour une brève interruption - jusqu'au 26 juillet 1948
12/09/1944 Les États-Unis, l'Union soviétique et le Royaume-Uni signent à Londres un protocole relatif aux zones d'occupation en Allemagne ainsi qu'à l'administration du Grand Berlin
23/10/1944 Le Gouvernement provisoire de la République française (GPRF) est reconnu par les États-Unis, l'Union soviétique, le Royaume-Uni et le Canada
10/12/1944 Rencontre à Moscou entre Staline et de Gaulle, signature d'un pacte franco-soviétique dans l'objectif d'obtenir le soutien soviétique à la politique française vis-à-vis de l'Allemagne après la guerre
05/06/1945 Mise en place du Conseil de Contrôle Allié en Allemagne, chargé des décisions concernant le pays dans son ensemble, et des 4 zones d'occupation
26/07/1945 Accord définitif entre les quatre Alliés relatif aux zones d'occupation en Allemagne
22/08/1945 En visite à Washington, de Gaulle rencontre Truman à plusieurs reprises, dans un objectif d'équilibre des relations avec les États-Unis et l'URSS, et de partage des inquiétudes françaises vis-vis de l'Allemagne mais aussi à l'égard de l'URSS
02/09/1945 Proclamation de l'indépendance de la République démocratique du Viêt-nam dans une déclaration signée par Ho Chi Minh au nom du gouvernement provisoire
02/09/1945 Début de la démobilisation massive des armées alliées
05/10/1945 Déçu de l'attitude des Soviétiques qui ne soutiennent pas les positions françaises sur la question allemande, de Gaulle reprend l'idée d'une « Europe occidentale » regroupant la France, le Benelux, l'Italie, la Rhénanie et la Ruhr, et peut-être le Royaume-Uni
18/10/1945 De Gaulle crée le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) dont la mission est de développer cette énergie dans tous les domaines, scientifiques, industriels et militaires
21/10/1945 Election de la première assemblée constituante en France
13/11/1945 Entrée de 4 ministres communistes dans le Gouvernement provisoire de la République Française
30/11/1945 Signature de l'accord fixant les trois corridors aériens d'accès à Berlin par les alliés occidentaux
03/01/1946 Création par de Gaulle du Commissariat général du Plan, confié à Jean Monnet
20/01/1946 De Gaulle démissionne de la présidence du Gouvernement provisoire de la République Française.
28/05/1946 Signature des accords Blum-Byrnes octroyant une aide financière à la France, premier pas d'un rapprochement de la politique extérieure de la France avec les États-Unis
16/06/1946 Seconde réunion des Ministres des Affaires Etrangères des Alliés à Paris (deuxième partie du 16 juin au 12 juillet)
10/07/1946 Déclaration de G. Bidault exposant la position de la France sur les conditions d'occupation de l'Allemagne
10/11/1946 Aux premières élections législatives de la IVème République, le PCF est le premier parti avec 28,3% des suffrages, son meilleur score de son histoire
23/11/1946 Bombardement de Haïphong par la marine française, marquant la volonté de la France de reprendre le contrôle de l'Indochine
27/11/1946 Adoption du Plan Monnet
19/12/1946 Le Viet Minh lance une offensive sur Hanoï, marquant le début de la première guerre d'Indochine
21/12/1946 Début d'un hiver très rigoureux en Europe, aggravant la situation encore très difficile de la population, favorisant la montée des partis communistes
22/01/1947 Premier gouvernement de la IVe République, dirigé par Paul Ramadier, qui prolonge le tripartisme du GPRF et par conséquent en matière de politique extérieure la politique de neutralité et d'équilibre entre les grandes puissances adoptée par de Gaulle au sortir de la guerre, de conclusion d'alliances bilatérales et de maintien de l'Empire
04/03/1947 Signature du traité de Dunkerque d'assistance mutuelle entre la France et le Royaume-Uni
07/04/1947 De Gaulle déclare que l'Europe devrait rester en dehors de la rivalité entre les États-Unis et l'URSS
07/04/1947 Discours de Strasbourg du Général de Gaulle, annonçant la fondation du Rassemblement du Peuple Français
05/05/1947 Dans le contexte des grèves insurrectionnelles de 1947, exclusion des ministres communistes du gouvernement français, mettant fin au tripartisme et amorçant un nouveau clivage durable de la politique française entre communistes et anti-communistes
09/05/1947 Premier prêt accordé par la Banque mondiale, dont la France est le bénéficiaire au titre de la réparation des dommages causés par la guerre
27/06/1947 Conférence de Paris entre les ministres des Affaires étrangères de France, du Royaume-Uni et d'Union Soviétique, à l'issue de laquelle les Soviétiques confirment leur refus du plan Marshall, conduisant la France à réviser définitivement sa politique relative à l'Allemagne, à accepter la division de l'Europe et à rejoindre pleinement le camp occidental
12/07/1947 À l'initiative de la France et du Royaume-Uni, ouverture à Paris d'une conférence sur le plan Marshall, seize pays y participent mais aucun pays de l'Est n'est présent
27/07/1947 Discours de Rennes du général de Gaulle qui dénonce le péril communiste après le « coup de Prague » et rappelle son opposition à une politique des blocs en entretenant le mythe du « partage du monde » à Yalta, fondateur de la politique française dans la guerre froide
29/08/1947 Les États-Unis, la France et le Royaume-Uni s'entendent pour que la production industrielle en Allemagne retrouve son niveau de 1936
22/09/1947 Conférence fondatrice du Kominform (en anglais Cominform) par 9 partis communistes d'Europe et le PCUS, animée par Jdanov
29/09/1947 Truman demande au Congrès de voter une aide d'urgence pour que la France et l'Italie puissent faire face à un hiver qui s'annonce critique sur les plans alimentaire et énergétique
10/11/1947 Grèves insurectionnelles en France et en Italie
17/12/1947 Après l'échec de la CMAE, Bidault ouvre la porte à l'adjonction de la zone d'occupation française à la bizone anglo-américaine, et à des discussions secrètes de coopération militaire, à l'origine du traité de l'Atlantique Nord
19/12/1947 Sur proposition de G. Bidault, le Conseil des ministres autorise l'ouverture de négociations pour la création d'un « organisme militaire de sécurité » avec le Royaume-Uni, les États-Unis et le Benelux
20/12/1947 Début des conversations secrètes devant mener à la création de l'Alliance atlantique
23/02/1948 Ouverture de la Conférence de Londres entre les « Trois Puissances » occidentales et les trois pays du Benelux en vue de définir une vue conjointe sur l'Allemagne
04/03/1948 Bidault écrit à Marshall une note qui insiste sur l'urgence qu'il y a à mettre en oeuvre des solutions concrètes pour assurer la défense de la France et de l'Europe
17/03/1948 Traité intergouvernemental de défense de Bruxelles, signé par la France, le Royaume-Uni, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg
06/07/1948 Début à Washington des pourparlers préliminaires sur la défense de la région de l'Atlantique Nord
19/07/1948 Déclaration fondatrice du Conseil de l'Europe faîte par Georges Bidault à La Haye
27/09/1948 Les cinq pays signataires du Traité de Bruxelles décident d'établir une Organisation de Défense de l'Union Occidentale
28/12/1948 Accord entre les « Six puissances » sur la création de l'Autorité internationale de la Ruhr, ne répondant que très partiellement aux objectifs initiaux de la France
08/03/1949 La France crée un nouvel état, le Viêt Nam du Sud, à la tête duquel elle installe Bảo Đại
05/05/1949 Dix États signent à Londres le Statut du Conseil de l'Europe visant à encadrer la collaboration européenne dans les domaines politique, économique, social, culturel, scientifique, juridique ou administratif
17/04/1950 Début de l'implication directe de la Chine dans la Guerre d'Indochine, par l'installation du CMAG (Chinese Military Advisory Group)
28/04/1950 Jean Monnet soumet son plan de création de ce qui allait devenir la CECA
09/05/1950 Déclaration de Robert Schuman, considérée comme fondatrice de l'Europe d'aujourd'hui, proposant la création de la CECA
11/05/1950 Conférence des 3 alliés occidentaux à Londres, représentés par leurs Ministres des Affaires Etrangères ( Bevin, Acheson et Schuman) pour discuter de l'Allemagne, de l'Autriche, des problèmes monétaires internationaux et de l'OTAN
03/06/1950 Le Royaume-Uni refuse de participer à la conférence de création de la CECA, issue du plan Schuman du 9 mai 1950
05/08/1950 La France adresse aux États-Unis un mémorandum relatif au renforcement de l'OTAN
27/09/1950 Début de l'implication directe des États-Unis dans la Guerre d'Indochine, par l'installation du MAAG (Military Assistance Advisory Group)
24/10/1950 Proposition de René Pleven de création d'une Communauté Européenne de Défense (CED) prévoyant la participation de l'Allemagne (RFA)
29/01/1951 Rencontre à Washington entre Pleven et Truman dont leurs trois entretiens portent sur la situation en Asie du Sud-Est et l'aide américaine à la France
18/04/1951 Signature du Traité de Paris créant la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier) par la France, la RFA, l'Italie et les pays du Benelux
30/08/1951 Création d'un Comité Européen Paix et Liberté, regroupant plusieurs associations anti-communistes, favorisée par la Guerre de Corée
14/09/1951 Déclaration tripartite des ministres des Affaires étrangères de la France, des États-Unis et du Royaume-Uni appelant à l'unité européenne et à l'intégration de l'Allemagne de l'Ouest (RFA) dans une communauté européenne continentale, elle-même faisant partie d'une communauté atlantique
27/05/1952 Signature du traité instituant la Communauté Européenne de Défense (CED)
14/08/1952 Alfred Sauvy utilise pour la première fois l'expression Tiers Monde pour désigner les pays qui n'appartiennent ni à l'Est ni à l'Ouest
04/12/1953 Conférence au sommet entre les 3 puissances occidentales aux Bermudes
26/04/1954 Ouverture de la conférence de Genève avec les délégués de 19 nations en vue de mettre fin à la guerre de Corée et à la guerre d'Indochine
07/05/1954 Dien Bien Phu tombe aux mains des forces Vietminh
20/07/1954 Signature des accords de Genève sur l'Indochine
30/08/1954 Le rejet du traité de la CED par la France entraîne son abandon
08/09/1954 Création de l'Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est (OTASE / SEATO) dans un but d'endiguement de la poussée communiste en Asie
28/09/1954 Une « Conférence des Neuf Puissances » se tient à Londres du 28 septembre au 3 octobre pour trouver une alternative à la CED permettant le réarmement de l'Allemagne. Elle s'achève par la publication d'un Acte Final qui porte sur la cessation du régime d'occupation de la RFA, et sur l'adhésion de la RFA et de l'Italie au Pacte (ou traité) de Bruxelles dont le système d'assistance mutuelle automatique en cas d'attaque sera ainsi étendu à ces deux pays et dont les activités et les structures seront renforcées.
21/10/1954 Faisant suite à la « Conférence des Neuf Puissances » de Londres, les « Accords de Paris » sont un ensemble de protocoles signés à Paris entre le 21 et le 23 octobre qui règlent jusqu'à la fin de la guerre froide le statut et la place de la République fédérale d'Allemagne (RFA) au sein du bloc occidental
23/10/1954 Dans le cadre dit des « Accords de Paris », signature du Protocole sur la cessation du régime d'occupation dans la République fédérale d'Allemagne (RFA)
23/10/1954 Dans le cadre dit des « Accords de Paris », signature du Protocole modifiant et complétant le Traité de Bruxelles, créant ainsi l'Union de l'Europe Occidentale (UEO) (Western European Union - WEU) et enregistrant l'adhésion de la RFA et de l'Italie
26/10/1954 Mendès France signe un décret secret créant la Commission supérieure des applications militaires de l'énergie atomique (CSAMEA)
01/11/1954 Insurrection du Front de libération nationale en Algérie
26/12/1954 Réunion décisive pour le lancement du programme nucléaire français tenue par Pierre Mendès-France et une quarantaine d'experts
27/10/1955 Conférence des ministres des affaires étrangères sur la sécurité en Europe
30/10/1956 Français et anglais, dans le cadre du plan concerté avec Israël, adressent un ultimatum à l'Egypte et à Israël et bloquent une résolution américaine au Conseil de Sécurité
08/01/1957 Déclenchement de la bataille d'Alger
17/01/1957 Signature d'un accord ambitieux entre la France et la RFA en matière de défense et d'armements
25/03/1957 Signature des traités de Rome, instituant la Communauté économique européenne (CEE) et la Communauté européenne de l'énergie atomique (dit traité Euratom)
25/11/1957 Signature d'un protocole entre la France, la RFA et l'Italie dans le domaine militaire, incluant les armes nucléaires
01/01/1958 Le Marché Commun, établi par le Traité de Rome, entre en application entre la France, l'Allemagne, l'Italie et les 3 pays du Benelux
01/06/1958 Investiture de Charles de Gaulle à la présidence du Conseil, en France
13/06/1958 Premier discours radiodiffusé du général de Gaulle depuis son retour au pouvoir, dans lequel il expose les thèmes principaux de son action sur les plans intérieur et extérieur
17/06/1958 Réunion d'un Comité de défense où de Gaulle définit la politique de la France vis-à-vis de l'OTAN
22/07/1958 de Gaulle confirme l'ordre d'expérimenter l'arme nucléaire pendant le premier trimestre 1960
14/09/1958 Première rencontre entre de Gaulle et Adenauer, marquant le début de la réconciliation entre la France et l'Allemagne
20/10/1958 Eisenhower répond par la négative aux demandes formulées par de Gaulle dans son mémorandum du 17 septembre
26/11/1958 De Gaulle se rend à Bad Kreuznach pour une seconde rencontre avec Adenauer : il accorde son soutien face aux menaces de Khrouchtchev dirigées contre Berlin
21/12/1958 De Gaulle élu Président de la République
06/03/1959 La France retire la flotte de Méditerranée du commandement intégré de l'OTAN
25/03/1959 De Gaulle affirme, lors d'une conférence de presse, que la réunification est le destin normal du peuple allemand
25/05/1959 Lettre de De Gaulle à Eisenhower qui rappelle la position de la France sur les questions nucléaires et l'OTAN
10/06/1959 Willy Brandt, bourgmestre de Berlin, rencontre de Gaulle à Paris, en pleine conférence des quatre ministres des Affaires Étrangères à Genève portant sur le traité de paix avec l'Allemagne et le statut de Berlin
05/07/1959 La Sarre est intégrée à la RFA
02/09/1959 Visite en France d'Eisenhower, que de Gaulle souhaite très amicale et chaleureuse, jusqu'au 4 septembre
06/10/1959 Lettre de de Gaulle à Eisenhower relative à l'OTAN
03/11/1959 de Gaulle déclare qu'il faut que la défense de la France soit française, et qu'elle doit reposer sur une force de frappe basée sur un armement atomique
10/11/1959 Lors d'une conférence de presse, de Gaulle analyse le contexte international dans lequel il voit des espoirs de détente
01/12/1959 Signature d'un traité international protégeant l'Antarctique
01/12/1959 Visite officielle du chancelier Adenauer à Paris pour préparer la conférence au sommet entre les Quatre anciens Alliés prévue à Paris en mai 1960
13/02/1960 Premier essai nucléaire français à Reggane dans le Sahara, baptisé Gerboise bleue
15/03/1960 A Genève, début des négociations menées par le Comité des Dix Nations sur le Désarmement de l'ONU
22/04/1960 Visite officielle de de Gaulle aux États-Unis, où il rencontre Eisenhower à plusieurs reprises
31/05/1960 Le général de Gaulle commente la situation internationale, suite à l'échec du sommet de Paris deux semaines plus tôt
29/07/1960 Rencontre entre de Gaulle et Adenauer, qui relance le rapprochement franco-allemand et la construction européenne en posant les bases d'une Europe politique selon des modalités connues comme le « Plan Fouchet »
22/04/1961 Putsch des Gnéraux à Alger
20/05/1961 Ouverture à Évian des négociations entre la France et les plénipotentiaires du GPRA (Gouvernement provisoire de la République algérienne)
20/05/1961 Visite du général de Gaulle au chancelier Adenauer à Bonn pour préparer la conférence européenne au sommet du 18 juillet au cours de laquelle doivent être examinées une première version du « Plan Fouchet »
31/05/1961 Rencontre à Paris entre de Gaulle et Kennedy, qui s'accordent sur une politique de fermeté concernant Berlin
17/06/1961 Le danceur étoile Rudolf Noureev demande asile en France
15/08/1961 Les commandants des secteurs occidentaux de Berlin adressent une note de protestation contre la construction du Mur de Berlin
14/03/1962 Début des travaux du Comité des dix-huit nations sur le désarmement
18/03/1962 Signature des accords d'Evian, marquant la fin de la guerre d'Algérie
15/05/1962 De Gaulle aborde les questions européennes et internationales au cours d'une conférence de presse
02/06/1962 Entretien à l'Elysée entre de Gaulle et Adenauer après l'échec du « Plan Fouchet »
27/06/1962 Kennedy fait publiquement état de son hostilité au développement d'une force de dissuasion nucléaire indépendante par la France
02/07/1962 Visite officielle du chancelier Adenauer en France : après avoir assisté à un défilé des troupes franco-allemandes à Mourmelon, de Gaulle et Adenauer prennent part à une messe en cathédrale de Reims
23/07/1962 Signature à Genève d'un accord garantissant la neutralité du Laos par 14 pays
04/09/1962 Visite officielle du Président de Gaulle en RFA ponctuée par de nombreux entretiens avec le Chancelier Adenauer et des rencontres avec la population allemande durant lesquelles il exalte la coopération franco-allemande
14/01/1963 Lors de sa conférence de presse, de Gaulle s'oppose à l'entrée duRoyaume-Uni dans la CEE et refuse la proposition de force nucléaire multilatérale (MLF) faîte par Kennedy
22/01/1963 Signature du traité de l'Elysée entre la France et la RFA par de Gaulle et Adenauer
15/06/1963 Ratification du traité de l'Élysée par le Bundestag, mais assortie d'un préambule qui le vide largement de sons sens
04/07/1963 Premier sommet franco-allemand, présidé par de Gaulle et Adenauer, faisant suite à la ratification du traité de l'Élysée
29/07/1963 De Gaulle annonce que la France ne signera pas le traité d'interdiction des essais nucléaires, tout en insistant sur l'ancienneté et la solidité de l'amitié franco-américaine
21/09/1963 Quinzième et dernière entrevue entre de Gaulle et Adenauer, ce nombre illustrant l'importance de la relation personnelle entre les deux hommes d'État dans la construction du rapprochement franco-allemand et de l'Europe
18/10/1963 Missionné par de Gaulle, Edgar Faure entame une visite secrète en Chine où il rencontre les principaux dirigeants, préparant le terrain à la reconnaissance
27/01/1964 Reconnaissance de la Chine Populaire par la France
23/07/1964 Au cours d'une de ses conférences de presse régulières, de Gaulle exprime sa déception quant aux relations entre la France et le RFA
21/09/1964 Voyage marathon du général de Gaulle en Amérique du Sud
15/12/1964 En marge du Conseil de l'Atlantique Nord qui se tient à Paris, de Gaulle et Rusk échangent leurs vues sur la sécurité en Europe et la situation au Vietnam
04/02/1965 Au cours d'une conférence de presse, de Gaulle dénonce la logique de confrontation entre les blocs et plaide pour l'amélioration des rapports en Europe entre l'Est et l'Ouest
27/04/1965 De Gaulle expose sa vision de la politique étrangère et de défense de la France dans une allocution radio-télévisée
09/09/1965 Conférence de presse de Charles de Gaulle annonçant le retrait français de l’OTAN au plus tard en 1969
14/12/1965 Lors de la campagne pour l'élection présidentielle, de Gaulle expose sa vision de l'Europe et des relations franco-américaines
07/03/1966 Annonce du retrait de la France de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord
19/04/1966 Débat à l'Assemblée nationale sur une motion de censure déposée par la FGDS contre la décision de quitter l'OTAN
20/06/1966 De Gaulle rencontre Brejnev et tente de faire prévaloir sa conception de la détente
01/09/1966 En visite au Cambodge, lors d'un discours prononcé à Phnom-Penh, de Gaulle appelle au retrait des forces américaines du Vietnam
15/11/1966 Session constituante du tribunal Russell-Sartre sur les crimes de guerre au Viêt-nam, avec la participation de représentants de 18 pays
21/12/1966 Accord entre la France et la RFA sur le maintien des forces françaises en Allemagne suite au retrait de la France de l'organisation intégrée de l'OTAN
27/11/1967 Avant même que les négociations formelles d’adhésion avec les pays candidats aient pu commencer, de Gaulle s’oppose une deuxième fois à l’entrée du Royaume-Uni aux Communautés européennes
02/05/1968 Occupation des Universités de Nanterre et de La Sorbonne, marquant le début des grêves générales en France qui un moment déstabiliseront le pouvoir de De Gaulle
21/08/1968 La France condamne l'invasion soviétique en Tchécoslovaquie en ces termes : « L'intervention armée de l'URSS montre que le gouvernement de Moscou ne s'est pas dégagé de la politique des blocs imposée à l'Europe par l'accord de Yalta »
24/08/1968 Premier bombe H française
28/02/1969 Début d'une rencontre de trois jours à Paris entre de Gaulle et Nixon, dans le cadre de la tournée européenne de ce dernier
27/04/1969 Tenue d'un référendum menant à la démission du président français Charles de Gaulle
20/06/1969 Suite à la démission de De Gaulle, Georges Pompidou est élu Président de la République Française
09/11/1970 Décès du Général de Gaulle
26/10/1971 Sommet franco-soviétique à Paris entre Brejnev et Pompidou, où les questions de sécurité en Europe occupent une place centrale
01/12/1971 Le Redoutable, premier SNLE français est admis au service actif
06/10/1972 La France et la Pologne signent un traité d'amitié et de coopération, Edward Gierek exprime toutefois sa déception de ne pas bénéficier d'un statut plus favorable que la France ne le lui accorde
09/02/1973 Les gouvernements français et britanniques annoncent l'établissement de relations diplomatiques avec la RDA
11/02/1974 Conférence de Washington sur l'énergie
17/06/1975 Le président français, Valéry Giscard d'Estaing, se rend en Pologne pour une visite de quatre jours, de nombreux accords de coopération sont signés, le communiqué final met l'accent sur la détente en Europe et appelle à la tenue d'une conférence sur le désarmement
15/11/1975 Ouverture du sommet des six nations les plus industrialisées à Rambouillet
01/06/1976 Discours de Giscard d'Estaing sur la politique de défense nationale et de dissuasion
10/05/1981 Élection de François Mitterrand à la présidence de la République française
12/07/1981 Premier sommet franco-allemand depuis l'élection de F. Mitterrand, qui apporte son soutien à la « double décision » de l'OTAN concernant les forces nucléaires intermédiaires (FNI), confortant ainsi la position du chancelier H. Schmidt
30/12/1981 Fondation du Comité pour le désarmement nucléaire en Europe (CODENE) par des organisations de gauche, des mouvements écologistes ou pacifistes et des personnalités
20/01/1983 Discours de F. Mitterrand au Bundestag, soutenant l'installation de missiles Pershing
13/10/1983 Dans une allocution à Bruxelles, F. Mitterrand expose la position française sur les euromissiles
22/10/1983 Manifestations dans les grandes villes d'Europe contre le déploiement d'armes nucléaires
23/10/1983 Attentats terroristes au Liban contre les forces américaines et françaises
02/05/1985 Mitterrand fait part à Reagan de son hostilité à l'Initiative de Défense stratégique (IDS)
02/10/1985 Visite de Gorbatchev en France, il propose des négociations directes avec la France et le Royaume-Uni sur leurs armements nucléaires, Mitterrand décline cette offre et se dit seulement prêt à des échanges de vues
22/01/1988 Le conseil franco-allemand de défense et de sécurité (CFADS) est créé à l'occasion du vingt-cinquième anniversaire du traité de l'Élysée
18/01/1989 Visite de François Mitterrand en Bulgarie
14/06/1989 Visite de François Mitterrand en Pologne, où il annonce un rééchelonnement de la dette polonaise
06/12/1989 Rencontre à Kiev entre Gorbatchev et Mitterrand qui réaffirme que l'unification de l'Allemagne est légitime mais qu'elle ne doit pas remettre en cause la ligne Oder-Neisse et doit s'inscrire dans l'émergence de structures pan-européennes au niveau Est-Ouest
16/12/1989 Rencontre à Saint-Martin entre les Présidents Bush et Mitterrand sur l'évolution de l'Europe de l'Est, la réunification allemande et le devenir de l'Alliance atlantique
19/04/1990 Rencontre entre les Présidents Bush et Mitterrand sur l'évolution de la sécurité en Europe et l'avenir de l'Alliance atlantique
25/04/1994 Constatant l'échec des initiatives de l'ONU et de l'Union européenne dans la guerre en Bosnie-Herzégovine, les États-Unis, la Russie, la France et le Royaume-Uni prennent la main en renouvelant l'ultimatum signifié aux Serbes de Bosnie et en constituant un « groupe de contact » destiné à coordonner l'action de la communauté internationale