Code ISO alpha-3DEU
Code ISO numérique276
NomAllemagne
Année d'entrée à :
ONU
1973
OTAN
CSCE
Mouvement des
non-alignés
Communautés européennes
Conseil de l'Europe


23/08/1939 Signature du pacte germano-soviétique de non-agression, dont un protocole secret répartit entre l'Allemagne et l'URSS un certain nombre de pays et territoires à annexer, à savoir la Finlande, la Pologne, les pays baltes et la Bessarabie
29/09/1944 Roosevelt expose à Cordell Hull ses vues sur le futur de l'Allemagne, prônant une voie médiane entre l'éradication des capacités industrielles allemandes et laisser faire une restauration de ces capacités qui pourrait rendre possible une autre guerre dans vingt ans
04/02/1945 Ouverture de la conférence de Crimée, connue aussi comme la conférence de Yalta, entre les trois puissances alliées, les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Union soviétique, elle aboutit à un ensemble de décisions relatives à la future Organisation des Nations Unies (ONU), à l'occupation et au démembrement de l'Allemagne et à des principes politiques devant être appliqués dans les pays libérés d'Europe, elle entérine le fait qu'une zone d'occupation en Allemagne et à Berlin soit attribuée à la France, qui de ce fait devient membre du Conseil de Contrôle Allié instance suprême d'administration de l'Allemagne après la guerre
08/05/1945 Capitulation du IIIème Reich
08/05/1945 Les troupes Soviétiques occupent entièrement les pays d'Europe de l'Est, qu'elles ne quitteront pour cinq d'entre eux qu'avec la chute de l'URSS
09/05/1945 Staline s'adresse au peuple soviétique pour célébrer la victoire, affirmant que - contrairement à Hitler qui déclarait vouloir détruire et démembrer la Russie - il n'a pas l'intention de détruire et démembrer l'Allemagne
10/05/1945 Directive d'occupation de l'Allemagne JCS 1067 signée par Truman
28/05/1945 Dans un entretien préparatoire à la conférence de Potsdam, Staline se déclare opposé au démembrement de l'Allemagne
05/06/1945 Selon les termes des quatre déclarations quadripartites de Berlin du 5 juin 1945, les quatre commandants en chef assument le pouvoir gouvernemental suprême en Allemagne, le Conseil de Contrôle Allié en Allemagne, chargé des décisions concernant le pays dans son ensemble, est instauré, le territoire est partagé en 4 zones d'occupation
30/08/1945 Proclamation N° 1 du Conseil de Contrôle Allié en Allemagne qui établit l'autorité totale des quatre puissances sur le pays
20/11/1945 Ouverture du procès de Nuremberg
21/04/1946 Fusion forcée du Parti communiste d'Allemagne (KPD) et du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) dans la zone d'occupation soviétique, pour former le Parti socialiste unifié (SED)
17/06/1946 Georges Bidault, ministre des Affaires étrangères du GPRF, annonce l'intention de la France de s'approprier les mines de la Sarre et de former une union économique, douanière et monétaire entre la Sarre et la France
10/07/1946 Déclaration de G. Bidault exposant la position de la France sur les conditions d'occupation de l'Allemagne
10/07/1946 Déclaration de Molotov sur la politique allemande de l'Union soviétique
06/09/1946 Le Secrétaire d'Etat américain, Byrnes, appelle à la paix avec le peuple allemand
30/09/1946 Le procès de Nuremberg s'achève par la condamnation de 22 hautes personnalités Nazi militaires et politiques
13/10/1946 Tenue d'élections locales dans la zone d'occupation Soviétique de l'Allemagne, contrôlées par le SED, appellation du parti communiste
22/12/1946 Sur ordre du général Koenig, une frontière est établie entre la Sarre et le Land de Rhénanie-Palatinat voisin, surveillée par 1200 douaniers français
25/02/1947 Le Conseil de Contrôle Allié (CCA) met fin formellement à l'existence de l'État de Prusse
01/07/1947 La Directive d'occupation de l'Allemagne JCS 1779 remplace la directive JCS1067
08/11/1947 Issue des élections régionales du 5 octobre 1947, l'assemblée constituante approuve une constitution par laquelle la Sarre devient un État partiellement autonome sous le nom de Saarland, placé sous tutelle française
17/12/1947 L'assemblée constituante est transformée en premier parlement de l'État semi-autonome de la Sarre (« Saarland ») et fonctionne ainsi comme l'organe législatif de l'Etat, un gouvernement est formé dont Johannes Hoffmann est nommé Premier ministre
22/12/1947 Le franc est introduit comme monnaie légale en Sarre
01/01/1948 Le gouvernement militaire de la Sarre est remplacé par un Haut commissariat dirigé par Gilbert Grandval jusqu'alors Gouverneur militaire
30/03/1948 La Sarre est pleinement intégrée à la zone douanière et monétaire française par décret, à partir du 15 mai 1948, les Sarrois peuvent entrer librement en France
20/04/1948 Les Soviétiques instaurent un contrôle des voies navigables
13/06/1948 Le Général Clay, responsable de la zone d'occupation américaine à Berlin, recommande de ne pas céder aux pressions soviétiques
18/06/1948 Réforme monétaire dans les zones américaines et britanniques en Allemagne, avec l'instauration du Deutsch-Mark dans leurs zones d'occupation y compris à Berlin
22/06/1948 Les Soviétiques annoncent l'introduction d'une nouvelle monnaie dans leur zone d'occupation de Berlin
24/06/1948 Début du blocus de Berlin : toutes les communications et flux de marchandise par route, rail et voie navigable sont bloquées, et l'électricité coupée à Berlin-Ouest
25/06/1948 Début du pont aérien ordonné par le Général Clay avec des moyens limités
01/07/1948 En plein blocus de Berlin, Ernest Bevin expose à Clement Attlee ses vues sur l'importance de l'Allemagne dans la sécurité de l'Europe occidentale
15/07/1948 Création d'une citoyenneté sarroise distincte (« Sarrois »), reconnue en France et en Sarre mais pas à l'international
01/08/1948 Fusion de la zone d'occupation française en Allemagne avec celles des États-Unis et du Royaume-Uni déjà fusionnées début 1947
12/05/1949 Fin du blocus de Berlin
14/05/1950 Les ministres des Affaires étrangères des trois puissances occidentales réaffirment leur attachement à une Allemagne unie basée sur des élections libres, les libertés individuelles et la libre circulation entre toutes les parties du pays
01/01/1951 Fin du statut d'occupation de la Sarre par la France, scellant l'autonomie partielle du « Saarland », malgré les protestations de la RFA
10/03/1952 Note de Staline aux Occidentaux proposant la neutralisation de l'Allemagne
23/10/1955 Consultés par référendum, les Sarrois rejettent le statut de la Sarre résultant du compromis trouvé par les gouvernements allemand et français le 23 octobre 1954, dans le cadre plus général des « Accords de Paris »
27/10/1956 Le traité sur le règlement de la question sarroise est signé par la France et la RFA à Luxembourg
01/01/1957 La Sarre rejoint la République fédérale allemande (RFA) dont elle devient le dixième Land
28/06/1961 Kennedy réaffirme une position de fermeté sur Berlin à l'occasion d'une conférence de presse
19/07/1961 Déclaration de Kennedy relative à la réponse des États-Unis à l'aide-mémoire soviétique du 4 juin 1961 sur l'Allemagne et Berlin
25/07/1961 Discours radio-télévisé de Kennedy sur la situation à Berlin
12/08/1961 Début de la construction du mur de Berlin
21/09/1961 Gromyko rencontre Dean Rusk et accepte de lever la date butoir fixée par les Soviétiques pour un accord sur le statut de Berlin
16/10/1961 Kennedy répond à la lettre adressée par Khrouchtchev deux semaines auparavant
20/10/1961 Kennedy valide les scénarios d'action militaire en cas d'agression soviétique à Berlin
27/10/1961 Les chars américains et soviétiques se font face à berlin au checkpoint Charlie
26/06/1963 Discours de Kennedy, dit « Ich bin ein Berliner » (« Je suis un Berlinois »)
17/03/1990 Lors d’une réunion des ministres des affaires étrangères du pacte de Varsovie, les participants ne sont pas d’accord sur le point de savoir si l'Allemagne réunifiée doit être membre de l'OTAN ou être neutre
16/07/1990 Gorbatchev et Kohl se mettent d'accord pour que l'Allemagne réunifiée fasse partie de l'OTAN
03/10/1990 Réunification de l'Allemagne
17/06/1991 Signature d'un traité de coopération entre l'Allemagne et la Pologne, les droits des quelque 500 000 Allemands vivant en Pologne sont reconnus, Helmut Kohl et Jan Krzysztof Bielecki se déclarent en faveur de l'adhésion de la Pologne à la CEE
23/12/1991 L'Allemagne reconnaît la Croatie et la Slovénie
11/06/1994 Les dernières troupes russes quittent l'Allemagne qui retrouve ainsi définitivement sa pleine souveraineté