Code ISO alpha-3BGR
Code ISO numérique100
NomBulgarie
Année d'entrée à :
ONU
1955
OTAN
CSCE
1973
Mouvement des
non-alignés
Communautés européennes
Conseil de l'Europe


09/09/1944 Insurrection générale en Bulgarie, entrée de l'Armée rouge et formation d'un gouvernement de coalition, le Front de la patrie, dirigé par Kimon Georgiev, dans lequel les communistes sont minoritaires mais exercent une forte influence et bénéficient de la présence des forces soviétiques
09/10/1944 Conférence des alliés à Moscou, sans Roosevelt, où Staline et Churchill s'accordent sur leurs sphères d'influence dans les Balkans et en Europe de l'Est : la Bulgarie et la Roumanie entrent dans la zone d'influence soviétique, tandis que la Grèce demeure dans celle des Britanniques
04/02/1945 Ouverture de la conférence de Crimée, connue aussi comme la conférence de Yalta, entre les trois puissances alliées, les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Union soviétique
08/05/1945 Les troupes Soviétiques occupent entièrement les pays d'Europe de l'Est, qu'elles ne quitteront pour cinq d'entre eux qu'avec la chute de l'URSS
18/11/1945 Elections législatives en Bulgarie où seul le Front de la patrie présente des candidats, le parti communiste bulgare (BCP) et le parti agraire (BANU) se partagent l'essentiel des sièges, au détriment du parti Zveno du premier ministre Kimon Georgiev
27/12/1945 Les trois puissances alliées, États-Unis, Royaume-Uni et Union soviétique, s'accordent pour que le gouvernement formé en Bulgarie par le Front de la patrie d'obédience communiste, soit élargi à d'autres organisations politiques représentatives
13/01/1946 Le Parti communiste bulgare (BCP) annonce que les efforts pour élargir le gouvernement à d'autres partis ont échoué, en raison des demandes de l'opposition de réorganisation du gouvernement, de dissolution de l'Assemblée nationale et de tenue de nouvelles élections
22/02/1946 Les États-Unis renouvellent leur demande que le gouvernement de la Bulgarie soit élargi à d'autres organisations que le Front de la patrie, l'Union soviétique rejette cette demande le 8 mars
15/09/1946 Proclamation de la République populaire de Bulgarie, faisant suite au référendum du 8 septembre où le vote en faveur de l'abolition de la monarchie recueille plus de 90 % des voix
27/10/1946 Election d'une assemblée constituante dans laquelle le Parti communiste bulgare (BCP) détient la majorité à lui seul, son leader Georgi Mikhailov Dimitrov devient Premier ministre le 23 novembre
10/02/1947 Signature à Paris des traités de paix avec l'Italie, la Roumanie, la Hongrie, la Bulgarie et la Finlande
16/08/1947 Condamnation à mort de Nikola Petkov, leader du parti agraire en Bulgarie (BANU), passé dans l'opposition à la politique menée par le Parti communiste bulgare (BCP)
06/12/1947 Adoption d'une nouvelle constitution en Bulgarie, sur le modèle de la constitution soviétique de 1936, dite « constitution Dimitrov »
18/03/1948 Signature du traité d'amitié entre la Bulgarie et l'Union soviétique
24/06/1948 Conférence de Varsovie, riposte de l'URSS à la Conférence de Londres des occidentaux dont les résultats sont dénoncés
25/01/1949 En réponse au Plan Marshall, les pays du bloc de l'Est forment une alliance économique, le Conseil d'Assistance économique Mutuelle (CAEM ou COMECON en anglais)
02/07/1949 Décès de Georgi Dimitrov, remplacé par Valko Tchervenkov à la tête du Parti communiste bulgare
07/12/1949 Purge stalinienne du Parti communiste bulgare (BCP), début du procès de Traïcho Kostov et de ses 10 co-accusés membres importants du parti, Kostov est condamné à mort
28/02/1953 La signature du « Pacte des Balkans » isole la Bulgarie qui dépend totalement de ses liens avec l'Union soviétique
04/03/1954 Todor Jivkov devient Secrétaire général du comité central du Parti communiste bulgare, poste qu'il occupera pendant plus de 35 ans
14/05/1955 L'URSS et 7 pays d'Europe de l'Est concluent un traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle, connu sous le nom de Pacte de Varsovie
15/03/1960 A Genève, début des négociations menées par le Comité des Dix Nations sur le Désarmement de l'ONU
14/03/1962 Début des travaux du Comité des dix-huit nations sur le désarmement
18/01/1989 Visite de François Mitterrand en Bulgarie
20/05/1989 Les manifestations contre la politique, instaurée depuis 1984 par le gouvernement bulgare, d'assimilation forcée de la population d'origine turque de religion musulmane sont durement réprimées
30/05/1989 La première session de la Conférence sur la dimension humaine de la CSCE à Paris du 30 mai au 23 juin 1989 met en lumière les contradictions des dirigeants tchécoslovaques qui affirment que la démocratisation est en cours dans tous les domaines mais qui dans le même temps interdisent aux dissidents de s'y rendre
01/06/1989 Plus de 80 000 personnes d'ethnie turque quittent la Bulgarie pour la Turquie durant le mois de juin, après les répressions policières des manifestations protestants contre leur assimilation forcée
04/07/1989 Le gouvernement bulgare décrète une « mobilisation civile générale » pour pallier l'exode massif vers la Turquie
21/08/1989 Plus de 300 000 Bulgares d'ethnie turque ont quitté le pays au cours des trois derniers mois, la Turquie ferme sa frontière avec la Bulgarie pour endiguer ce flot de réfugiés
23/10/1989 Profitant d'une conférence de la CSCE sur l'environnement à Sofia, des groupes dissidents, comme Eco-Glasnost, peuvent manifester dans le pays, mais sont finalement sévèrement réprimés par la police
24/10/1989 Dissensions au sommet de l'État en Bulgarie, des médias rapportent que le ministre des Affaires étrangères, Petar Mladenov, en désaccord avec Todor Jivkov sur la politique de répression, a menacé de démissionner et s'est assuré du soutien de Moscou à son égard
03/11/1989 Une manifestation du mouvement Ecoglasnost, fondé en avril dernier, rassemble 9 000 manifestants à Sofia
10/11/1989 Démission forcée de Todor Jivkov, remplacé par Petar Mladenov au poste de Secrétaire général du PC bulgare, qui déclare vouloir engager des réformes politiques et économiques
17/11/1989 Petar Mladenov est élu Président du Conseil d'État de la Bulgarie, Andrei Lukanov annonce des élections libres en 1991, des prisonniers politiques sont libérés
07/12/1989 Constitution d'une Union des Forces Démocratiques en Bulgarie, qui rassemble plusieurs mouvements indépendants anticommunistes, dont Ecoglasnost
13/12/1989 Mis sous pression par les manifestations organisées par l'Union des Forces Démocratiques, le Comité central du PC bulgare expulse Jivkov, Mladenov soutient l'organisation d'élections libres et la fin du rôle dirigeant du PC bulgare
15/01/1990 L'Assemblée nationale bulgare supprime dans la Constitution l'article relatif au rôle dirigeant du PC bulgare, ouvrant ainsi la voie au multipartisme, la « Table ronde » avec l'opposition commence ses travaux
02/02/1990 Le Congrès du PC bulgare s'achève par l'adoption d'une ligne réformiste, l'acceptation du multipartisme, mais sans renoncement à son caractère marxiste
03/02/1990 Andrei Lukanov est élu Premier ministre, il constitue le 8 décembre un gouvernement entièrement composé de communistes après que l'Union nationale agraire a décidé de reprendre son indépendance vis-à-vis du PC
25/02/1990 La plus grande manifestation à date à Sofia rassemble 200 000 personnes, tandis que l'Union des Forces Démocratiques (UFD) accuse le PC bulgare de torpiller les travaux de la « Table ronde »
03/03/1990 Le 3 mars, jour de la libération de l'Empire Ottoman en 1878, redevient jour de fête nationale à la place du 9 septembre qui commémorait la prise de pouvoir par les communistes
06/03/1990 L'Assemblée nationale bulgare vote des textes autorisant le droit de grève et élargissant le droit à la propriété privée
29/03/1990 En Bulgarie, les discussions de la « Table ronde » se poursuivent, un accord intervient sur la tenue d'élections législatives et des modifications de la constitution
03/04/1990 Le PC bulgare se rebaptise le Parti socialiste bulgare
10/06/1990 Premières élections législatives libres en Bulgarie, remportées par le Parti socialiste bulgare issu du Parti communiste bulgare, seul exemple dans les pays d'Europe de l'Est où le parti au pouvoir réussit à conserver la majorité, Andrey Lukanov conserve son poste de Premier ministre
06/07/1990 Démission de Petar Mladenov de la présidence, après la révélations de propos qu'il a tenus le 14 décembre 1989 suggérant que les chars soient envoyés pour réprimer les manifestations, un compromis aboutit à l'élection de Jeliou Jelev à la présidence le 1er août
15/11/1990 Par un vote de l'Assemblée nationale, la République populaire de Bulgarie devient la République de Bulgarie
29/11/1990 Face à la grève générale, aux manifestations et au boycott de l'Assemblée nationale par l'opposition, le gouvernement bulgare dirigé par Andrei Lukanov formé par les ex-communistes démissionne
25/02/1991 Le procès de Todor Jivkov pour détournement de fonds s'ouvre à Sofia
05/03/1991 La CEE accorde une aide de 100 millions ECU à la Bulgarie et la Roumanie, elle débloque une aide à l'Union soviétique, gelée après les incidents dans les pays baltes
13/07/1991 Adoption d'une nouvelle constitution dotant la République de Bulgarie d'un régime parlementaire multipartite, assurant la séparation des pouvoirs et instaurant l'élection du Président au suffrage universel
13/10/1991 Élections législatives en Bulgarie, remportées par l'Union des Forces Démocratiques qui forme un gouvernement de coalition, dirigé par Filip Dimitrov, avec le Mouvement des Droits et des Libertés
26/01/1994 La Roumanie adhère au Partenariat pour la paix (PPP) de l'OTAN, rapidement suivie par les autres anciens pays satellites de l'URSS en Europe centrale et orientale