Code ISO alpha-3RDA
Code ISO numérique278
NomAllemagne (République Démocratique d') (RDA)
Année d'entrée à :
ONU
1973
OTAN
CSCE
1973
Mouvement des
non-alignés
Communautés européennes
Conseil de l'Europe


11/07/1945 Première réunion du Commandement Allié pour Berlin, subordonné au Conseil de Contrôle Allié pour l'Allemagne occupée
13/10/1946 Tenue d'élections locales dans la zone d'occupation Soviétique de l'Allemagne, contrôlées par le SED, appellation du parti communiste
20/10/1946 Tenue d'élections dans les Länder de la zone d'occupation soviétique et dans le Grand Berlin, où le parti communiste recueille respectivement environ 50% et 20% des voix
30/11/1948 Les élus communistes de Berlin mettent en place des institutions politiques propres au secteur Soviétique, excluant les autres partis
07/10/1949 Création de la République démocratique allemande (RDA)
08/02/1950 Création du ministère de la Sécurité d'État, dit la Stasi, police politique de la RDA,
07/06/1950 La RDA reconnaît la ligne Oder-Neisse comme frontière avec la Pologne
20/07/1950 Lors du IIIème Congrès du SED, le 1er Plan quinquennal 1951-1955 est lancé
26/05/1952 La RDA ferme la frontière avec la RFA, mais la circulation entre les zones d'occupation de Berlin demeure possible
28/05/1953 L'URSS reconnaît la RDA
28/05/1953 Ulbricht décrète une augmentation de 10% des normes de travail industriel, suscitant ainsi les émeutes du mois de juin
11/06/1953 Le gouvernement de la RDA annonce l'adoption du Nouveau Cours, suivant en cela les nouvelles orientations politiques et économiques voulues par Moscou
16/06/1953 Soulèvements à Berlin-Est et en République démocratique allemande
23/08/1953 Le sommet entre l'Union soviétique et la RDA se traduit par un soutien économique et financier fort de cette dernière et un échange d'ambassadeurs
25/03/1954 Reconnaissance de la RDA par l'URSS, échange d'ambassadeurs entre les deux pays
14/05/1955 L'URSS et 7 pays d'Europe de l'Est concluent un traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle, connu sous le nom de Pacte de Varsovie
20/09/1955 Signature du « Traité concernant les relations entre l'Union des Républiques socialistes soviétiques et la République démocratique allemande » en réaction à l'entrée en vigueur des Accords de Paris de 1954, définissant les relations entre l'URSS et la RDA, assurant la reconnaissance de la RDA mais aussi l'existence provisoire de deux États allemands
30/12/1955 L'URSS reconnaît formellement la RDA
18/01/1956 Fondation de la NVA, l'armée de la RDA
27/01/1956 La RDA admise au sein du Pacte de Varsovie
30/12/1956 Ulbricht prône la mise en place d'une confédération entre la RFA et la RDA
10/11/1958 Première annonce par Khrouchtchev de son intention de revoir le statut de Berlin, à l'occasion d'une rencontre avec Gomulka et les dirigeants de la Pologne
15/11/1958 Le Royaume-Uni avertit ses alliés qu'elle considère que la reconnaissance à terme de la RDA est inévitable
27/11/1958 Ultimatum de Berlin adressé par Khrouchtchev, début de la crise de Berlin
11/05/1959 Début d'une longue série de réunions à Genève du Conseil des Ministres des Affaires Étrangères des 4 anciens alliés sur les questions relatives à l'Allemagne et à Berlin, en présence d'observateurs de la RFA et de la RDA
09/06/1959 En marge de la réunion des Ministres des Affaires étrangères à Genève, Khrouchtchev rencontre Ulbricht à Moscou
15/06/1961 Déclarations publiques d'Ulbricht et de Khrouchtchev qui accroissent la tension diplomatique et avivent les craintes des candidats au passage à l'Ouest
01/08/1961 Rencontre entre Khroutchev et Ulbricht, pour préparer le sommet du pacte de Varsovie prévu du 3 au 5 août
12/08/1961 Construction du mur de Berlin
17/10/1961 Dans un discours au XXIIème Congrès du PCUS, Walter Ulbricht parle du Mur de Berlin comme d'un mur de protection antifasciste
15/01/1963 Lors du VIème Congrès du SED, qui se tient à Berlin du 15 au 21 janvier, Ulbricht fait approuver le Nouveau Système Economique de Planification et de Direction
01/06/1963 Début des échanges de prisonniers politiques en RDA contre paiement d'une rançon par la RFA
17/12/1963 Premier accord entre les autorités de Berlin-Ouest et Berlin-Est pour permettre aux berlinois de l'Ouest de se rendre à Berlin-Est pour les fêtes de fin d'année
12/06/1964 Signature du traité d'amitié entre la RDA et l'Union Soviétique
24/02/1965 La visite de W. Ulbricht en RAU (Égypte) constitue un temps fort de la diplomatie de la RDA pour être reconnue dans le monde Arabe aux dépens de la RFA
05/04/1965 Tensions à Berlin suite aux menaces soviétiques en réaction à la tenue dans cette ville d'une session du Bundestag de la RFA
12/05/1965 Israël et la RFA établissent des relations diplomatiques, ouvrant la voie à une brouille avec les États arabes qui établissent des relations avec la RDA
10/05/1967 Willi Stoph (RDA) et Kurt Kiesinger (RFA) échangent pour la première fois des courriers, sans autre résultat que la réaffirmation de leurs positions traditionnelles
19/03/1970 Le Chancelier de la RFA, Willy Brandt, et le Premier de la RDA, Willi Stoph, se rencontrent à Erfurt
21/05/1970 Deuxième rencontre entre Brandt et Stoph, cette fois en territoire ouest-allemand à Kassel
27/11/1970 Egon Bahr pour la RFA et Michael Kohl pour la RDA entament des négociations portant sur un accord de transit pour Berlin et sur un traité entre les deux états
03/05/1971 Walter Ulbricht, forcé de démissionner, est rempacé par Erich Honecker comme Secrétaire Général du Parti socialiste unifié (SED)
20/12/1971 Signature de plusieurs accords de transit, constituant les modalités pratiques de mise en oeuvre de l'accord quadripartite du 3 septembre 1971 sur Berlin entre les anciens alliés
21/12/1972 Signature du Traité fondamental entre les deux Allemagnes (RFA et RDA), qui entérine la souveraineté de chacun des deux États sur son territoire
09/02/1973 Les gouvernements français et britanniques annoncent l'établissement de relations diplomatiques avec la RDA
21/06/1973 Le Conseil de sécurité de l'ONU recommande à l'Assemblée générale d'admettre la RFA et la RDA à l'ONU
21/06/1973 Le Traité fondamental entre la RFA et la RDA entre en vigueur
18/09/1973 L'admission des deux Allemagnes, RDA et RFA, à l'ONU est votée par l'Assemblée générale
04/09/1974 Les États-Unis ouvrent des relations diplomatiques avec l'Allemagne de l'Est (RDA)
07/10/1974 La RDA révise sa constitution, y affirmant son caractère socialiste et ses liens avec l'URSS
11/04/1981 Tenue à Berlin du Xème congrès du Parti communiste est-allemand (SED) qui entérine la Stratégie économique des années 1980
12/06/1987 Discours de Reagan , porte de Brandebourg à Berlin, où il exhorte Gorbatchev à faire tomber le mur de Berlin
07/09/1987 Honecker se rend en RFA
02/12/1988 Congrès du Parti communiste est-allemand (SED) au cours duquel Honecker réaffirme son refus des réformes voulues par Gorbatchev
12/06/1989 Visite de Gorbatchev à Bonn où il est accueilli avec enthousiasme, les médias parlent de « gorbymania »
18/07/1989 Selon des informations fournies par la RFA, au moins 60 ressortissants est-allemands ont réussi à gagner l'Autriche depuis le début des travaux de démolition des installations empêchant le franchissement de la frontière entre la Hongrie et l'Autriche
17/08/1989 Selon Reuters, 1 100 ressortissants de RDA ont fui en Autriche via la Hongrie depuis le début du mois d'août
25/08/1989 Lors d'une rencontre secrète, les dirigeants de la RFA et de la Hongrie s'accordent pour que les citoyens est-allemands puissent librement franchir la frontière austro-hongroise en échange de l'octroi de crédits importants par la RFA
04/09/1989 Première des « marches du lundi » à Leipzig en RDA : après la prière hebdomadaire du lundi pour la paix dans la Nikolaikirche, quelque 1 200 personnes manifestent en scandant « Nous voulons sortir! », la police disperse les manifestants
08/09/1989 Au lendemain du 40e anniversaire de la République démocratique allemande (RDA), le bureau politique du comité central du Parti socialiste unifié d'Allemagne (SED) réaffirme sa volonté de maintenir le pays sur la voie du socialisme et dénonce l'ingérence de la République fédérale d'Allemagne (RFA) dans les affaires intérieures de la RDA
09/09/1989 Fondation en RDA du « Neues Forum », le « Nouveau forum », qui devient le mouvement civique d'opposition le plus important, et publication de leur manifeste « Aufbruch 89 » qui appelle à des réformes démocratiques
10/09/1989 La Hongrie ouvre officiellement sa frontière avec l'Autriche, permettant ainsi aux Allemands de l'Est de fuir à l'Ouest
01/10/1989 Premier transfert par train de citoyens est-allemands réfugiés à l'ambassade de la RFA à Prague, via le territoire de la RDA où d'autres Allemands de l'Est en profitent pour monter à bord, plusieurs centaines de réfugiés à l'ambassade de Varsovie sont également conduits en RFA
04/10/1989 Deuxième transfert par train de réfugiés est-allemands à l'ambassade de la RFA à Prague vers la RFA, à travers la RDA, où des heurts éclatent entre la police et des Allemands de l'Est qui essaient de monter à bord de ces trains
07/10/1989 En visite en Allemagne de l'Est (RDA) à l'occasion du 40ème anniversaire de sa fondation, Gorbatchev exhorte les leaders du Parti communiste (SED) à s'engager résolument sur la voie des réformes au risque sinon d'être défait
09/10/1989 En RDA, la première manifestation de masse à Leipzig rassemble 70 000 personnes, qui seront 120 000 une semaine plus tard, puis 320 000 deux semaines après
13/10/1989 Accord entre la Pologne et la RFA sur l'évacuation des réfugiés est-allemands à l'ambassade ouest-allemande à Varsovie, sans passer par le territoire de la RDA, environ 2 000 d'entre eux bénéficient de cet accord d'ici la fin du mois d'octobre
18/10/1989 Erich Honecker est remplacé à la tête du SED en RDA par Egon Krenz avec l'accord de Moscou
04/11/1989 500 000 manifestants à Berlin Est réclament la démocratie et la liberté
09/11/1989 Réuni dans l'après-midi, le Comité central du SED adopte un décret qui prévoit que les citoyens d'Allemagne de l'Est (RDA) pourront désormais se rendre librement en Allemagne de l'Ouest (RFA)
09/11/1989 En fin d'après-midi, après la réunion du Comité central, lors d'une conférence de presse retransmise en direct à la radio et à la télévision est-allemandes, Günter Schabowski pressé par les journalistes annonce que les nouvelles règles qui autorisent les citoyens est-allemands à se rendre librement en RFA entrent en vigueur immédiatement
09/11/1989 Dans la nuit, des milliers de Berlinois de l'Est se pressent aux points de passage vers l'Ouest. Sous la pression de la foule, le point de passage de la Bornholmer Strasse est ouvert peu après 23h30, suivi d'autres points de passage tant à Berlin qu'à travers tout le pays. Le Mur de Berlin tombe dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 novembre 1989, après 28 années d'existence
10/11/1989 Le lendemain de l'ouverture du mur de Berlin, Gorbatchev prend acte de la décision des autorités est-allemandes, mais demande à Helmut Kohl de ne rien faire qui porte atteinte à l'existence des deux états allemands ; il transmet le même message à Bush, Mitterrand et Thatcher
13/11/1989 Hans Modrow, communiste réformiste, est nommé Premier ministre en remplacement de Willi Stoph
13/11/1989 Les « manifestations du lundi » se poursuivent dans plusieurs villes de RDA, les slogans réclament notamment une Allemagne unie et des élections libres
28/11/1989 Le chancelier ouest-allemand, Helmut Kohl, appelle dans un plan en dix points à la formation d'une Fédération Allemande, prélude à la réunification
01/12/1989 Par 420 voix pour et aucune contre, le parlement de la RDA vote la suppression de la partie du texte de l'Article 1 de la constitution qui garantit le rôle dirigeant « de la classe ouvrière et du parti marxiste-léniniste »
07/12/1989 Première réunion d'une « Table ronde » à laquelle participent 14 organisations politiques, annonce de la tenue d'élections libres multipartites d'ici mai 1990
16/12/1989 Le Parti socialiste unifié d’Allemagne (en allemand : Sozialistische Einheitspartei Deutschlands, SED), principal parti communiste au pouvoir en RDA, change partiellement de nom pour s'appeler SED-PDS, pour parti du socialisme démocratique (en allemand : Partei des Demokratischen Sozialismus)
19/12/1989 Lors de leur rencontre, les Premiers ministres de la RFA et de la RDA, Kohl et Modrow, annoncent qu'avant Noël la porte de Brandenburg à Berlin sera réouverte, et que tous les prisonniers politiques seront libérés
05/01/1990 Le ministère de l'Intérieur de l'Allemagne de l'Ouest (RFA) annonce que 343 854 résidents de la RDA se sont installés en République fédérale en 1989
11/01/1990 Hans Modrow, président du Conseil des ministres, annonce qu'une « union entre la RDA et la RFA n'est pas à l'ordre du jour », avertit l’opposition de ne pas démanteler son gouvernement, et invoque les activités néonazies pour justifier la mise en place de nouvelles agences de renseignement et de sécurité intérieure, en remplacement de la Stasi
15/01/1990 À l'initiative du « Neues Forum », occupation du siège central de la Stasi à Berlin
15/01/1990 Helmut Kohl, chancelier de la RFA, annonce son refus de conduire des négociations sur l'avenir commun de la RFA et de la RDA aussi longtemps que des élections libres n'auront pas eu lieu
30/01/1990 Lors d'une rencontre avec Hans Modrow, leader de la RDA, Gorbatchev déclare que le principe de la réunification de l'Allemagne ne peut pas être contesté
06/02/1990 Le chancelier fédéral allemand, Helmut Kohl, se déclare prêt à ouvrir immédiatement des négociations avec la RDA sur l'union économique et monétaire, par anticipation des élections prévues le 18 mars
10/02/1990 À l'issue de sa rencontre avec Gorbatchev, Kohl déclare « Le secrétaire général Mikhaïl Gorbatchev et moi-même sommes d'accord pour estimer qu'il appartient au seul peuple allemand de décider s'il veut cohabiter au sein d'un seul et même Etat » et ajoute qu'il « m'a fait comprendre sans ambiguïté que l'Union soviétique respectera la décision des Allemands de vivre dans un seul Etat, et que c'est l'affaire des Allemands de déterminer le moment et le chemin de l'unification ».
21/02/1990 Dans une interview à la Pravda, Gorbatchev réaffirme que les « Allemands doivent décider par eux-mêmes des moyens, des formes et du calendrier de leur réunification », il ajoute toutefois que la réunification allemande ne concerne pas que les Allemands
14/03/1990 Première réunion en format « 2+4 » sur les conditions de la réunification allemande sur le plan international
18/03/1990 Élections législatives en RDA, premières élections libres multipartites depuis la fondation de l'État est-allemand, remportées par la CDU au sein d'une coalition de droite, l'Alliance pour l'Allemagne
12/04/1990 Lothar de Maizière, chef du parti CDU, devient Premier ministre d'un gouvernement de coalition de cinq partis, l'Alliance pour l'Allemagne, le SPD et la Fédération des démocrates libéraux (BFD)
18/05/1990 La République fédérale d'Allemagne (RFA) et la République démocratique allemande (RDA) signent à Bonn le traité instituant entre elles une Union monétaire, économique et sociale
22/08/1990 La Chambre du peuple, le parlement de la République démocratique allemande (RDA), déclare l'adhésion de la RDA au champ d'application de la Loi fondamentale de la République fédérale d'Allemagne (RFA)
31/08/1990 Wolfgang Schäuble, ministre de l'Intérieur de la République fédérale d'Allemagne (RFA), et Günther Krause, secrétaire d'État auprès de Lothar de Maizière, ministre-président de la République démocratique allemande (RDA), signent à Berlin le traité d'union instituant un seul État fédéral démocratique
24/09/1990 La RDA se retire du Pacte de Varsovie
03/10/1990 Réunification de l'Allemagne